18/12/2009 03:36:17
Détournements la BEAC : Des "phénomènes isolés" selon le gouverneur de la banque
Douala - Le détournement de 25 millions d’euros à la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (Beac) par certains de ses employés sont "des phénomènes isolés", a estimé hier le gouverneur de l’institution dont le siège est au Cameroun.
AFP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les malversations au sein de la Beac, qui ont été révélées en septembre, "sont des phénomènes isolés", a assuré devant la presse le Gabonais Philibert Andzembé, à l’issue d’une réunion de son Comité politique et monétaire tenue à Douala, la capitale économique camerounaise. "Ces crises n’ébranlent en rien la Banque mais il faut en prendre conscience", a précisé le gouverneur dont la gestion a été mise en cause.

"Il faut déterminer les responsabilités et revoir l’ensemble des structures qui ont été à l’origine de ces malversations. C’est ce travail qui est en train d’être fait", a-t-il ajouté. "Il faut laisser faire la justice afin de punir les responsables", a-t-il dit. "La Banque centrale est une institution qui est comme un rocher : il peut y avoir du vent autour du rocher mais le rocher ne rompt pas". Interrogé sur son avenir, M. Andzembé a répondu : "Je suis très serein dans ma vie".

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE