23/12/2009 05:56:00
"Appel du peuple": Le peuple n'est pas concerné!
Le contre appel de la jeunesse
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dans un ouvrage publié récemment aux éditions SOPECAM, intitulé « l’appel du peuple » (compilation des motions de soutien des militants du RDPC) des citoyens Camerounais affirment que le « peuple » appel le Président de la République Paul Biya à se représenter aux élections.

Tout en acceptant le droit de chacun à s’exprimer dans un contexte démocratique, et sans aucune morgue particulière vis-à-vis de l’intéressé, (le président Paul Biya), la jeunesse dans sa large majorité désapprouve ce procédé traditionnel dans lequel des particuliers repus, embarquent un peuple sans son avis. La jeunesse ne se sent pas concernée. Nous estimons que c’est de l’imposture. A-t-on consulté la jeunesse ? Nulle part. Des 376 associations du RJC (le Rassemblement de la jeunesse Camerounaise) repartis sur l’ensemble du territoire, aucun président, ni aucun membre n’a été consulté ; a-t-on consulté le corps de la presse ? Les commerçants ? Les agriculteurs ? ...Non. Alors la question est la suivante : De quel « peuple » parle-t-on ? Si le terme « peuple » évoque des militants dudit parti, alors le débat s’arrête ici, avec cependant un abus de langage. Nous dénonçons ici ces gens en mal de positionnement qui prennent des initiatives individuelles et les endosse au peuple.


La jeunesse réaffirme son engagement citoyen à retourner aux urnes en 2011, pour voter et défendre son choix ; Ce choix, elle le fera connaître en temps opportun

 

Sismondi Barlev Bidjocka

Rassemblement de la Jeunesse Camerounaise

Sismondi Barlev Bidjocka

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE