08/01/2010 21:44:12
Le bus de l'équipe de foot du Togo mitraillé: un chauffeur tué, 9 blessés
Le chauffeur du bus transportant l'équipe du Togo a été tué alors que neuf membres de la délégation ont été blessés vendredi lors de l'attaque du véhicule franchissant la frontière entre le Congo-Brazzaville et l'Angola, a indiqué à l'AFP la fédération togolaise. Un mouvement rebelle revendique
AFP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le bus de l'équipe du Togo a été mitraillé alors qu'il franchissait la frontière entre le Congo-Brazzaville et l'Angola, où se disputera la Coupe d'Afrique (CAN-2010).

"Un chauffeur a été tué et neuf membres de la délégation, dont deux joueurs, ont été blessés. Les autres blessés sont des membres de l'encadrement sportif, administratif et médical", a déclaré Willy Dogbatsé, président du Comité de mobilisation des fonds pour l'équipe nationale togolaise.

"Les responsables du football national sont actuellement (vendredi soir) réunis. Nous sommes en train de prendre des dispositions rapides pour rallier Cabinda" samedi matin, a poursuivi M. Dogbatsé.

Le bras armé des Forces de libération de l'Etat de Cabinda (FLEC/PM) a revendiqué l'attaque contre "les forces armées angolaises, qui escortaient la sélection nationale du Togo", d'après un communiqué cité vendredi par l'agence de presse Lusa.

"Vendredi à 15H00 (14H00 GMT), le 8 janvier 2010, la résistance des FLEC/PM a procédé à une attaque dans le secteur de Massabi contres les forces armées angolaises, qui escortaient la sélection nationale du Togo", a indiqué un communiqué envoyé à l'agence de presse Lusa, signé par Rodrigues Mingas, secrétaire général de l'organisation.

L'attaque a "fait un mort et trois blessés graves", a ajouté le communiqué précisant que "cette opération n'était que le début d'une série d'actions ciblées qui se poursuivront sur l'ensemble du territoire de Cabinda".

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE