22/01/2010 02:53:01
Affrontements au Nigeria : quelque 160 morts et 18 000 personnes déplacées
Quelque 160 personnes ont été tuées et 18 000 personnes ont dû fuir de leur foyer en raison de la flambée de violence entre jeunes musulmans et chrétiens qui secoue la ville de Jos, dans l’Etat du Plateau, au Nigeria, indique mercredi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La plupart ayant trouvé refuge dans des églises, des mosquées ou des camps de fortune, indique dans un communiqué le CICR qui, avec la Croix-Rouge du Nigéria, vient en aide aux personnes touchées par les violentes affrontements.

"Pendant et après les violents affrontements, les équipes de la Croix-Rouge du Nigéria ont prodigué les premiers soins à plus de 250 personnes blessées par balle, ayant reçu des coups de machettes ou présentant des contusions ou des fractures, et ont évacué 150 victimes vers les hôpitaux les plus proches", a déclaré Umar Mairiga, un des responsables de la gestion des catastrophes au sein de la Société de la Croix-Rouge du Nigéria présent à Jos, cité par le communiqué du CICR.

Le CICR et la Croix-Rouge du Nigéria ont aussi fourni des rations alimentaires d’urgence et un approvisionnement en eau à quelque 290 personnes détenues au siège des forces de police en lien avec les affrontements, dont 22 blessés qui ont reçu des soins médicaux immédiats.

Le CICR et la Croix-Rouge du Nigéria s’emploient à évaluer la situation et à enregistrer les personnes déplacées, ajoute le communiqué.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE