25/01/2010 00:44:29
CAN. L'Algérie piège la Côte d'Ivoire
Victoire de l'Algérie contre la Côte d'Ivoire (3-2) en quarts de finale de la CAN 2010 !
Ouest-France
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

z

http://www.ouest-france.fr/photos/2010/01/24/100124231704047_81_001_apx_470__w_ouestfrance_.jpg

Victoire de l'Algérie contre la Côte d'Ivoire (3-2) en quarts de finale de la CAN 2010 ! C'est une déception pour les Eléphants qui avait ouvert la marque par Kalou en début de match et qui reprenaient l'avantage par Keita à la 89'. Mais Matmour, Bougherra puis Bouazza ont permis aux Fennecs de décrocher une place pour le dernier carré de la compétition. Ils affronteront le vainqueur de la rencontre entre l'Egypte et le Cameroun, qui aura lieu demain à Cabinda.

Côté spectacle, le choc entre les deux mondialistes, qui ne s'étaient plus rencontrés depuis 1997, a tenu toutes ses promesses, notamment lors d'une fin de rencontre complètement folle.

Il a même surpris puisque l'oscar du jeu est plutôt à remettre à des Algériens décomplexés, comme l'avait annoncé leur entraîneur, qu'à des Ivoiriens qui se sont encore trop reposés sur leurs individualités et accélèrent par intermittence.

Dès les premières minutes de jeu, la Côte d'Ivoire, bien rentrée dans le match, ouvrait le score par Kalou, à la 4'. Le joueur de Chelsea profitait d'un ballon contré dans la surface pour récupérer le cuir, bien seul face au but. L'Ivoirien battait Chaouchi de près d'une frappe du gauche qui longeait le poteau gauche du gardien algérien (1-0).

Les occasions se multiplient pour la Côte d'Ivoire dans cette première période, mais les Algériens tenaient bon. Jusqu'à ce qu'il égalise par Matmour à quelques minutes de la pause (39'). Après un long ballon de Yahia, Bougherra déviait légèrement le ballon et Matmour en profitait pour se glisser entre Demel et Touré pour frapper du droit et battre Barry (1-1).

Au vu de la physionomie du match, au cours duquel chaque équipe a eu son temps fort, la logique était respecté dans cette première mi-temps. Et dans la deuxième, la prestation aurait pu être similaire si le Lyonnais Abdulkader Keita, fraîchement rentré quelques minutes plus tôt, n'était pas venu débloqué la situation d'une superbe frappe des 25 m qui s'en allait nettoyer la lucarne de Chaouchi (82', 2-1).

La Côte d'Ivoire se voyait déjà en demi-finale, quand Bougherra égalisait pour l'Algérie ! Le défenseur, profitait d'une grossière erreur de marquage de Bamba et était à la réception d'un centre venu de la gauche. Il plaçait ensuite une tête hors de portée de Barry (90+3', 2-2). Tout était à refaire et les équipes allaient disputer la prolongation.

Des prolongations qui serviront aux Algériens de tremplin vers la qualification. Forts de leur second but, les Fennecs allaient prendre le dessus sur de pâles Ivoiriens en tout début de prolongation par Bouazza (93'). Les Ivoiriens n'ayant toujours pas compris l'importance du marquage au 2e poteau (Bouguerra marquait déjà à la fin du temps réglementaire sur une grossière erreur de marquage au second poteau), ils se voyaient donc corriger par des Algériens opportunistes et beaucoup plus réalistes qu'eux.

CÔTE D'IVOIRE - ALGERIE : 2-3 ap (1-1, 2-2)

Arbitre : E. Maillet (SEY).

BUTS. Côte d'Ivoire : Kalou (4'), A. Keita (82'). Algérie : Matmour (39'), Bougherra (90+1'), Bouazza (93').

AVERTISSEMENTS. Côte d'Ivoire : Y. Touré (1204). Algérie : Bougherra (3'), Yahia (71'), Matmour (105+2').

CÔTE D'IVOIRE : Barry Copa - Demel, Touré, Bamba, Tiéné - Kalou (Kader Keita 83), Tioté (Faé 72), Touré, Zokora (Dindane 96), Gervinho - Drogba (cap). Entraîneur : Vahid Halilhodzic

ALGÉRIE : Chaouchi - Belhadj, Bougherra, Yahia (Raho 85), Halliche - Matmour, Mansouri (cap), Meghni (Bouazza 91), Yebda, Ziani (Abdoun 106) - Ghezzal. Entraîneur : Rabah Saadane

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE