01/02/2010 04:30:54
Honte la CAF!
 La CAF (Confédération africaine de football) n’avait déjà pas une bonne réputation, elle vient de ternir un peu plus son image.
Fsoir
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L’organisme qui gère la CAN n’a en effet rien trouvé de mieux que de suspendre le Togo pour les deux prochaines éditions de l’épreuve, l’équipe togolaise ayant regagné son pays après la mort de deux de ses membres, à la suite de l’attaque sanglante perpétrée par les rebelles du Flec (Front de libération de l’enclave de Cabinda).

Pourtant, les autorités africaines avaient, tout de suite après le drame, laissé aux joueurs togolais le libre choix de leur action à venir, en précisant bien, par la voix de leur président, M. Issa Hayatou, qu’il n’y aurait pas de sanction quoi qu’il arrive. Le résultat se passe de commentaire. C’est un déni de justice, une honte intégrale. Ainsi, pour la CAF, deux morts et plusieurs blessés graves, à la suite d’un attentat à l’arme lourde, cela ne compte pas ou si peu...

Et comme si cela ne suffisait pas, le ministère des Sports de l’Angola, pays organisateur de la CAN 2010, s’est excusé pour « les petits incidents » qui ont marqué l’épreuve. Les familles des victimes apprécieront. Comme si la mort des deux Togolais était un accident naturel. C’est lamentable. Cela n’a pas de nom et c’est bien dommage pour l’Afrique, l’année où celle-ci organise la première Coupe du monde de football à se disputer sur son continent.

Certes, le Togo a fait appel. Mais je crains fort que la CAF, empêtrée dans ces scandaleuses décisions, ne l’entende pas. Il faudra aller devant le Tribunal arbitral du sport. Mais tous les sportifs du monde, quelles que soient leurs origines ont, quant à eux, déjà condamné la CAF. Sans recours, et avec une énorme tristesse.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE