03/02/2010 04:58:52
SOMMET DE L'UA : Déclaration de guerre aux changements anticonstitutionnels
Le Soleil
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

                               http://www.lexpress.fr/afp/mon/photo_1264935607349-5-0.jpg

Addis-Abeba - Le nouveau président en exercice de l’Union africaine, le président du Malawi Bingu wa Mutharika, a affirmé hier vouloir "déclarer la guerre aux changements anticonstitutionnels" en Afrique, à l’issue d’un sommet de l’organisation à Addis-Abeba.

"Au cours de l’année de la Paix et de la Sécurité en Afrique et au-delà, nous devons dire plus jamais aux conflits et guerres en Afrique", a déclaré dans son discours de clôture le président du Malawi, désigné dimanche par ses pairs pour succéder pendant un an à la tête de l’Ua au controversé dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. "Nous devons déclarer la guerre aux changements anticonstitutionnels de gouvernement sur le sol africain et nous résoudre à prendre de fortes actions punitives nécessaires contre tous les auteurs de coups d’Etat", a ajouté M. Mutharika.

Le sommet de l’Ua a également adopté une résolution demandant "au régime illégal à Madagascar de mettre fin à ses tentatives d’imposer des solutions unilatérales", dans une critique inhabituellement ferme du régime de l’homme fort actuel de la Grande Ile, Andry Rajoelina, qui a chassé du pouvoir le président élu Marc Ravalomanana en mars dernier avec le soutien de l’armée.

Le président malawite a également appelé ses pairs à "mettre en place un programme solide de sécurité alimentaire pour éliminer la faim d’ici cinq ans, afin que plus aucun enfant en Afrique ne meure de faim ou de malnutrition".

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE