04/02/2010 06:19:43
Tension entre Chine et Etats-Unis
Monnaie, commerce, sécurité : les sujets de tension entre Chine et Etats-Unis 3 février (Reuters) - La Chine s'est déclarée mercredi "résolument" opposée à une rencontre entre Barack Obama et le dalaï-lama, mettant Washington en garde contre une nouvelle dégradation des relations sino-américaines. (Plus de détails )
Reuters
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

              http://french.news.cn/monde/1316656_199.jpg

LA LIBERTÉ SUR INTERNETWASHINGTON, 28 juillet (Xinhua) - La Chine et les Etats-Unis ont élargi leur consensus et renforcé la compréhension mutuelle sur le changement climatique lors du premier tour du Dialogue stratégique et économique Chine-Etats-Unis, tenu les 27 et 28 juillet à Washington, a déclaré mardi un haut responsable chinois.

 

Les tensions sino-américaines avaient déjà été exacerbées par le projet de Washington de vendre des armes à Taiwan. Les deux géants mondiaux ayant des liens économiques étroits, ces frictions ont peu de chances de se transformer en conflit ouvert. En revanche, elles sont susceptibles de compliquer la coopération sur des enjeux mondiaux dans les domaines de l'économie et de la sécurité.
Voici les principaux sujets de tensions entre les deux pays:

Changes et dette
Les Etats-Unis accusent la Chine de maintenir sa devise à un niveau artificiellement sous-évalué et d'aider ainsi inéquitablement ses exportateurs.
La Chine indexe officieusement le yuan sur le dollar depuis la mi-2008, ce qui a eu pour conséquence de faire baisser la valeur de la monnaie chinoise par rapport aux autres devises en raison du repli du billet vert.
Pékin s'inquiète de son côté d'un risque de baisse de la valeur de ses avoirs en dollars en raison de la forte augmentation de la dette américaine pour financer le plan de relance de Barack Obama. A la fin octobre, Pékin détenait 798,8 milliards de dollars d'obligations américaines.
Le Congrès américain réclame des mesures sur le yuan mais le droit américain rend difficile une enquête sur des accusations de subventions indues.


Commerce et investissement
L'Organisation mondial du commerce (OMC) examine l'augmentation des taxes américaines sur les pneumatiques chinois, après la décision de Washington d'appliquer pour la première fois une "clause" de sauvegarde acceptée par la Chine au moment de son entrée à l'OMC.
Les autres litiges commerciaux opposant les deux pays portent sur l'acier, la volaille et les droits de douane chinois sur les matières premières. Les Etats-Unis s'inquiètent également de la sécurité des produits alimentaires et des jouets chinois, ce qui est interprété en Chine comme du protectionnisme.
Les sociétés américaines qui investissent en Chine se plaignent de vols de propriété intellectuelle, d'une réglementation obscure, de la corruptions et des avantages indus dont bénéficient leurs concurrents chinois.
La Chine, pour sa part, dénoncent les barrières aux investissements dressées selon elle par les Etats-Unis, évoquant notamment des investissements bloqués pour des raisons de sécurité nationale.
En 2008, les exportations américaines vers la Chine ont atteint 69,7 milliards de dollars mais elles ont été dépassées de loin par les exportations chinoises sur le territoire américain, soit 337,8 milliards de dollars. Les Etats-Unis sont le deuxième partenaire commercial de la Chine.

Diplomatie et sécurité
La Chine étant devenue la troisième puissance économique mondiale, elle exerce une influence grandissante, notamment en Asie et en Afrique. Elle a également renforcé ses capacités militaires et aérospatiales.
Washington demande à la Chine d'être plus transparente sur ses dépenses en matière de défense et sur ses intentions stratégiques.
La Chine s'inquiète, elle, de la puissance militaire des Etats-Unis dans le monde. Des patrouilles de la marine américaine dans une région que Pékin considère comme sa zone exclusive ont conduit à des incidents mineurs. En 2001, un avion espion américain a été contraint de se poser en Chine après être entré en collision avec un chasseur chinois.
La Chine et les Etats-Unis coopèrent dans les discussions avec la Corée du Nord sur son programme nucléaire. La Chine redoute qu'un éventuel effondrement du régime communiste nord-coréen ne provoque un afflux de réfugiés dans le nord-est de son territoire.
Washington souhaiterait que la Chine fasse preuve de davantage de fermeté vis-à-vis de Pyongyang mais également de l'Iran que les Occidentaux soupçonnent de vouloir se doter de l'arme atomique.
Taiwan, territoire sur lequel la Chine revendique sa souveraineté, est également un sujet de dissension entre Washington et Pékin. Le projet des Etats-Unis de vendre pour 6,4 milliards de dollars d'armes à Taiwan a provoqué la colère de la Chine mais les Américains font valoir qu'ils sont tenus par un texte de loi d'aider l'île à assurer sa propre défense.
Le Tibet et son chef spirituel, le dalaï-lama, sont l'objet de fréquentes frictions entre les deux pays. Le dalaï-lama s'est rendu à plusieurs reprises aux Etats-Unis et il doit rencontrer prochainement le président Barack Obama.

La liberté sur internet
La Chine censure le contenu et bloque l'accès à de nombreux sites internet étrangers, y compris les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou YouTube.
Le 12 janvier, Google , le géant américain d'internet, a annoncé avoir été la cible d'une vaste opération de cyberespionnage en Chine et a menacé de quitter le pays.
La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a plaidé le 21 janvier pour un internet libre et a réclamé la condamnation des responsables de "cyberattaques", que ce soit des pays ou des individus.
(version française Gwénaelle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE