18/03/2010 12:36:39
Nigeria: le président par intérime dissout le gouvernement
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

ABUJA, 17 mars (Xinhua) -- Le président par intérim nigérian Goodluck Jonathan a dissous le Conseil exécutif fédéral ( gouvernement) dans le cadre de ses efforts visant à donner un coup de jeune à son équipe administrative, a annoncé mercredi à Xinhua une source fiable dans la capitale nigériane, Abuja.

La mesure a été prise pour renforcer l'administration pour plus d'efficacité, a ajouté la source.

A la fin de la réunion du cabinet mercredi, M. Jonathan a remercié les ministres sortants pour les services rendus à la nation depuis le début de cette administration, leur souhaitant bonne continuation.

La source avait indiqué plus tôt à Xinhua que M. Jonathan devait annoncer un remaniement mineur du cabinet, indiquant que des ministres pouvaient perdre leur poste après la réunion de mercredi du Conseil exécutif de la fédération.

Le 9 février, l'Assemblée nationale du Nigeria a adopté une motion pour donner les rênes du pouvoir à M. Jonathan en raison de l'absence du président Umaru Yar'Adua depuis 93 jours.

Le président Yar'Adua, souffrant de problèmes cardiaques, s'est rendu en Arabie Saoudite le 23 novembre dernier pour recevoir des traitements, avant de rentrer chez lui le 24 février.

Le président par intérim a été poussé à renvoyer des ministres qui n'étaient pas fidèles à son administration. Le 10 février, il a ordonné le remplacement de l'ancien ministre de la Justice, Michael Aondoakaa, après avoir présidé la réunion du conseil. Le 8 mars, il a désigné le général en retraite Aliyu Gusau comme le nouveau conseiller de sécurité. Le 9 mars, il a demandé au Sénat de nommer cinq nouveaux conseillers.

Au Nigeria, on craint que l'absence du président Yar'Adua ne crée une crise de confiance parmi les investisseurs. L'inquiétude a été intensifiée par le manque d'informations concernant la santé du président Yar'Adua, qui n'a pas pu transféré le pouvoir au vice- président, comme l'exige la Constitution nigériane.

Plusieurs personnalités nigérianes ont même exigé la démission du président malade, âgé de 59 ans.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE