23/03/2010 04:12:24
Cas Lapiro : Le CICD demande une grāce présidentielle
La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination (CICD), vient de saisir le chef de l’Etat camerounais Paul Biya pour une demande de grâce présidentielle au bénéfice de l’artiste Lapiro de Mbanga incarcéré depuis deux ans à la prison centrale de Douala.
APA News
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Cette demande de grâce au président de la République ce lundi a été envoyée sous couvert de Mgr Victor Tonyé Bakot, archevêque de Yaoundé et président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC), précise t-on.

La CICD qui précise que des personnes reconnues coupables d’avoir participé aux manifestations lors des émeutes contre la faim en février 2008 ont tous été élargis suite à une grâce présidentielle en dehors de l’artiste Lapiro de Mbanga et de Paul Eric Kingué alors maire de la commune de Njombé-Penja (Littoral) non loin de Douala.

« C’est pourquoi Excellence monsieur le président de la République la CICD qui se fait l’écho d’une très grande majorité des Camerounais épris de paix, de justice, de solidarité, de tolérance et de compassion vous prie d’accorder la grâce à messieurs Pierre Roger Lambo (Lapiro) et Paul Eric Kingué ».

L’artiste Lapiro de Mbanga dont les thèmes des chansons prennent faits et causes pour les pauvres jouit d’une extrême popularité auprès des couches populaires.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE