24/03/2010 12:11:02
La Chine et le Cameroun s'engagent renforcer les relations parlementaires
Avec la Chine, on n'aura pas de rapport de dominé à dominant (député camerounais)
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

http://french.news.cn/titlepic/13222464_title0h.jpgYAOUNDE, 23 mars (Xinhua) -- Réagissant à un discours prononcé mardi soir à l'Assemblée nationale du Cameroun à Yaoundé par le président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Jia Qinglin, un député de ce pays a estimé qu'avec la Chine, il n'y aura pas de rapport de dominé à dominant.

« La Chine a beaucoup à nous enseigner et nous sommes aujourd'hui preneurs, parce que nous savons qu'avec la Chine, on n'aura pas de rapport de dominé à dominant. La Chine a été claire sur ce sujet, elle veut qu'on se développe ensemble", a affirmé Jean Claude Mpacko, élu du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir), en qualifiant de "très bon" le discours de M. Jia' .

« Le discours était excellent ", a dit de son côté un autre élu, Jean-Jacques Ekindi, président du Mouvement progressistes (MP, opposition). S'agissant de la coopération, il l'a aussi qualifiée de « très bonne ".

« On attend beaucoup de choses. Je crois que beaucoup de choses ont déjà été faites et bien d'autres ont été annoncées. Je crois que comme l'a dit le président chinois, ce sont des gens qui tiennent leurs paroles. Ils font ce qu'ils disent. Je pense que le Cameroun va beaucoup tirer de cette coopération ", a-t-il poursuivi.

Directeur de l'information radio à l'office de radio et télévision public du Cameroun, la Cameroon Radio and Television (CRTV), le journaliste Alain Belibi a estimé que la principale caractéristique puis la principale force de cette coopération est qu'elle « pose des actes concrets, des actes visibles, des actes d'envergure ".

Evoquant les investisseurs chinois au Cameroun par rapport aux autres investisseurs, l'éditorialiste a fait remarquer : "Eux au moins, ne donnent pas l'impression de venir ici nous prendre le peu que nous avons. Ils viennent pour ne pas perdre ce qu'ils investissent, mais ils viennent également pour travailler à notre développement. C'est une très grosse différence avec les autres.

Au sujet de la visite de M. Jia, il a estimé qu'« à première vue, c'est le type de visite qui compte dans l'histoire des relations diplomatiques entre les deux pays. Maintenant, quelles retombées ? Il faut attendre de voir les actes qui seront posés à la fin de la visite ".

Selon le secrétaire général du comité central du RDPC, René Emmanuel Sadi, cette visite « traduit tout simplement la qualité excellente de cette coopération, et la volonté des deux pays et de leurs dirigeants à continuer à la renforcer ".

Car, « tous les Camerounais et Camerounaises connaissent les réalisations de la Chine dans ce pays. Ils les apprécient d'autant plus que ce sont des réalisations qui répondent aux attentes du vécu quotidien des gens. C'est des hôpitaux, c'est le sport, c'est les infrastructures ".

« C'est une coopération fructueuse et ancienne. Elle se traduit non seulement par des paroles qui sont aussi importantes, des paroles d'amitié, de fraternité, de solidarité entre la Chine et les pays africains, mais aussi par des actes concrets ", a-t-il conclu.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE