22/06/2009 12:35:26
Douala : Le directeur financier du Chantier naval incarcéré New-Bell
Simon Ngwang Bayihe a été inculpé pour le détournement d'une somme de 127 millions de Francs CFA
Le Jour
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Depuis quelques jours, le directeur financier du Chantier naval et industriel du Cameroun (Cnic) a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Douala. De source carcérale, c’est le 11 juin dernier que Simon Ngwang Bayihe est arrivé à New-Bell où il a été déposé à la cellule spéciale numéro 18.
 
Il y a rejoint, entre autres, l’ancien directeur général du Cnic, Zacchaeus Forjindam. Simon Ngwang Bayihe, après plusieurs tours effectués chez le procureur de la République près le Tribunal de grande instance du Wouri, Amadou Souley, a finalement été renvoyé devant un juge d’instruction au Tgi, où il s’est brièvement expliqué sur la signature de plusieurs chèques ayant servi, du point de vue du juge des poursuites, au règlement des marchés réputés fictifs.
Après plusieurs auditions conduites par les éléments de la division régionale de la police judiciaire du Littoral où il a été gardé à vue, Simon Ngwang Bayihe a été ensuite présenté au procureur de la République près les tribunaux de première et grande instance du Wouri à Bonanjo. Le 5 juin dernier, il y a été interrogé pendant plusieurs heures par le procureur Amadou Souley. L’on en sait un peu plus sur les faits qui sont reprochés au directeur financier du Cnic. «Détournement d’un montant de plus de 127 millions de francs Cfa au préjudice du Chantier naval ». Le montant en cause est tiré des sommes cumulées de plus de 200 millions de francs Cfa ayant servi, « probablement », au règlement des marchés fictifs. Plusieurs chèques ont en effet été signés par d’anciens responsables financiers du Cnic. Lesquels sont déjà poursuivis dans le cadre de la première affaire pendante au Tgi du Wouri.
Invité à s’expliquer devant les enquêteurs de la police judiciaire sur cette nouvelle affaire, l’ancien Dg du Cnic, Zacchaeus Forjindam a ignoré la convocation des policiers. Un mandat d’extraction du Tgi n’y a rien fait. Quant à Simon Ngwang Bayihe, des sources au Cnic annoncent la résiliation prochaine de son contrat. La direction de l’entreprise entend soumettre une proposition au conseil d’administration, a-t-on appris.

Denis Nkwebo

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE