27/04/2010 03:09:30
Opinion: Appel au sursaut patriotique
L'auteur appelle à un sursaut patriotique des vedettes de l'equipe nationale du Kamerun, contre un enieme crime politique, celui du journaliste Bibi Ngota, & tant d'autres crimes en perspective en boycottant le mondial Sud-Africain
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Tres chers compatriotes du sport roi,
Excellents talents du Football Kamerunais,
 
 
Il me revient la responsabilite et le devoir de vous prier de bien vouloir descendre du haut de votre piedestal, en faisant votre la mission de salubrite publique imposable et exigible aux stars du football dignes de grandes capitales occidentales.
 
 
L'expose des motifs:  Mr Paul Biya a adopte le football comme seul projet de societe, et le seul programme du gouvernement.
 
 
Le Kamerun se consume, et vous serez collateralement tenus responsables des crimes de toutes sortes qui ont pignon sur rue au Kamerun, pour la simple raison que vous disposez faudrait-il vous le relever de moyens de pressions capables de faire plier l'echine d'Etoudi, ou tout au plus Mvomeka'a.
 
Mr Bibi Ngota journaliste & non moins professionnel de la communication vient de tomber tel un fromager et les armes a la main. A qui profite ce crime de plus? je reponds "a Biya" et son rouleau compresseur autrement connu sous pseudonyme "Intifada"
 
Je vous prie humblement de revendiquer une enquete parlementaire & independante, d'utiliser vos moyens de pressions, en boycottant la prochaine coupe du monde fut-elle sur le sol Africain. Vous aurez accompli votre part de missions citoyennes & regaliennes, en rejetant le regime en place et denoncant dans la meme foulee des crimes politiques, mieux encore des reglements de comptes dignes d'une rare epoque
 
Aussi, je vous invite a demeurer les derniers ramparts de nos compatriotes qui croupissent dans une misere, une pauvrete a tout le moins indescriptibles, sans acces aux soins de sante fut-ils primaires, sans acces a de l'eau potable, ni a l'education sans oublier d'autres sollicitudes domestiques etc...
 
Le rejet de cette alternative de paix socio-civile, culturelle, politique & economique constituerait un deni des responsabilites citoyennes, qui devra ensuite etre considerer comme une volonte deliberee anti-nationale, de l'assainissement de la vie publique & politique au Kamerun
 
 
Votre promptitude m'obligerait,
 
Je vous remercie de l'execution de la presente
 
 
Vincent Dindjecke
 
Citoyen Kamerunais

Vincent Dindjecke

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE