26/05/2010 12:14:57
Commémoration SDF : des meetings pour les vingt années de combat
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

«26 mai 1990. 26 mai 2010. Ça fait vingt ans que le SDF s’est imposé  au Cameroun comme un parti leader et a son mot à dire. Pour ce vingtième anniversaire, nous allons organiser une série d’activités sur toute l’étendue du territoire national. Avec un grand meeting populaire le jour J, un meeting digne des années 90». Révélation faite par l’Honorable Jean Michel Nitcheu, président provincial du Social democratic front (SDF), jeudi 1er mai 2010, après l’affrontement entre les militants de cette formation politique et les forces de l’ordre, à cause des messages portés sur les pancartes et banderoles.

D’après ce dernier, le parti de la balance a décentralisé les activités de ce vingtième anniversaire. «Il appartient à chaque structure de s’organiser comme elle peut mais selon les règles de l’art. Nous allons tout harmoniser autour de ce meeting qui sera organisé à l’axe lourd Bépanda mercredi 26 mai. Nous voulons faire de ce meeting, de grandes retrouvailles, comme pendant les années 90, malgré nos moyens financiers limités.». Dans la même lancée, il ajoute que «le Rdpc qui vient d’organiser les cinquantenaires de la famine et de la misère a échoué sur toute la ligne. Il est question de montrer que le SDF est le seul parti sur lequel les Camerounais peuvent compter»

Toutefois, des inquiétudes demeurent quant à l’organisation de ces meetings surtout celui de Douala. Jean Michel Nitcheu :«Nous avons engagé toutes les procédures pour déclarer ce meeting mais je crains fort qu’il soit interdit. Ce que je ne comprends pas parce que la loi stipule que nous fonctionnons selon le régime de la déclaration des manifestations publiques et non forcément de l’autorisation. Le RDPC a contourné la loi pour exiger un récépissé pour nous bloquer la voie. Le RDPC a encore plus peur de nous avec ce que nous avons fait au défilé du 20 mai à la place de l’Udéac devant le gouverneur»

En attendant le clou des festivités de la célébration de ce vingtième anniversaire, force est de constater que le Social democratic front est à la croisée des chemins il s’agit pour ce parti de : retrouver l’aura perdue des années 90 et de se repositionner comme une force politique afin de jouer les premiers rôles en 2011.

Etame Kouoh

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE