24/06/2009 15:42:12
Coupe du Cameroun : Astres élimine Tiko United
Le nul (1-1) réalisé Dimanche après-midi à Tiko propulse les "Brésiliens de Bépanda" en finale de la Coupe du Cameroun de Football.
Le Jour
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Des supporters effondrés, d’autres qui s’en prennent aux joueurs, Louis Zomé, la star du club, en larmes. Le rêve de doublé de Tiko United s’est écroulé.
Le champion du Cameroun 2008- 2009 a été éliminé dans son antre du Tiko Municipal Stadium par Astres de Douala. L’équipe du président Joseph Ngueukam, après avoir battu (2-0) son adversaire lors du match aller des demi-finales de la coupe du Cameroun, mercredi à Douala, l’a contraint au nul (1-1) dimanche 21 juin 2009 au retour. Le demi-finaliste malheureux aura pourtant fait illusion durant la première mi-temps.
Tiko United a joué la plupart du temps dans la moitié de terrain des Astres inhabituellement réduits à préserver la cage du portier Hugo Patrick Nyamè et son avance du match aller. La première chaude alerte est enregistrée à la 29ème minute. Njayou effectue une reprise qui passe au-dessus des buts adverses. Sept minutes plus tard, Mabouka renvoie de la tête un ballon vicieux qui filait vers les filets d’un Nyamè complètement battu.
La situation s’inverse dès la reprise. Nicolas Tonyè Tonyè, l’entraîneur des Astres, jette dans la bataille le joker Patrick Mvondo Mvondo ( 48’ ). 55ème minute, le capitaine Mboulè Moukoko balaie le flanc gauche, sert Mvondo Mvondo qui expédie un centre sur Penda. Ce dernier n’hésite pas et catapulte la balle dans les filets de Festus Ebéré : 1-0. Silence de mort sur Tiko Municipal Stadium. Le préfet du Fako et les quelque quatre mille spectateurs présents comprennent que les choses se compliquent pour leur équipe. Il faut désormais marquer quatre fois pour espérer jouer la finale à Yaoundé. Louis Zomé entretiendra l’espoir en égalisant à la 73ème minute, mais les autres buts attendus n’arriveront jamais.
Les Astres Football Club de Douala vont disputer leur seconde finale de coupe du Cameroun. Ils étaient déjà arrivés à ce niveau de la compétition en 2007, mais s’étaient fait souffler le trophée par Coton sport de Garoua. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ?

Fiche Technique : Tiko United 1- Astres 1
Dimanche 21 juin 2009

Demi-finale retour de la coupe du Cameroun de football
Stade Municipal de Tiko

Spectateurs : environ 4000

Temps additionnel : 3+4

Officiels : Ac : Dairou Gambo A1 : Abdoulaye Gambo A2 : Haman Said A4 : Sidjou Christian

Commissaire: Jean-Marie Endeng Zogo :

Coordonnateur général : Eyoum Ndoumbè

Buts : Penda ( 55’ ) pour Astres ; Zomè ( 73’ ) pour Tiko United

Avertissements : Nyamè( 32’ ) Mbom pour Astres

LES ASTRES FOOTBALL CLUB DE DOUALA

16- Nyamè 22- Mabouka 05- Maloka 18- Nguegom ( 61’ Mpokosi) 29- Maka 31- Bell II 06- Mbom 23- Penda ( 75’ Momaso) 17- Mboulé (cap) 15- Nyaguélé ( 48’ Mvondo) 19- Mimb

Remplaçants : 36- Mietchop 03- Bitcha 42- Mpokosi 10- Ncha 11- Momaso 20- Ebondé 27- Mvondo Mvondo

Entraîneur : Nicolas Tonyè Tonyè 

TIKO UNITED

26- Ebéré 25- Nganè 18- Mandjombé 19- Tombè 7- Yanka Nana 28- Baté Eya (cap) 21- Aché ( 60’ ) Mintya 4- Njayou 17- Moumié 15- Aké ( 68’ Kouty) 5- Zomè

Remplaçants : 1- Idrissou 9- Nyamsi Antoine 3- Nyamsi Bikima 13- Mintya Angoh 34- Yingmo Issa 12 – Belinga 11- Kouty

Entraîneur : Dominic Ayissi Menang 

Réactions

Nicolas Tonyè Tonyè, entraîneur des Astres de Douala: "Tout a été préparé pour qu'on soit qualifié".

                                    

On devait souffrir, on a souffert en première mi-temps. En deuxième mi-temps, on allait voir la possibilité de marquer un but et on savait ce qu’on allait faire. Dans ces choses, il faut un bon coaching. On s’était préparé à cette situation .Tout a été préparé pour qu’on soit qualifié. On a raté deux buts, ça aurait pu être une victoire trois zéro. La finale est un autre match, on aura le temps de la préparer.

Baté Eya, capitaine de Tiko United : "Le mauvais match c'était à Douala".

                                       

On a essayé de jouer de notre mieux ici. Le mauvais match, nous l’avons joué à Douala. On a encaissé deux buts là-bas. C’est ce qui a scellé notre sort dans ces demi-finales. Aujourd’hui, on a raté des occasions. Si on les avait concrétisées, on aurait pu rêver de finale.

Arnaud Ntchapda

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE