20/06/2010 03:52:10
Mondial: le Cameroun rentre la maison, Nicolas Anelka aussi
Battu samedi soir par le Danemark (2-1) cinq jours après son revers contre le Japon (0-1), le Cameroun est la première équipe officiellement éliminée du Mondial.
Le Point
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

JOHANNESBURG (Reuters) - Le Cameroun, qui nourrissait de grandes ambitions pour la première Coupe du monde organisée sur le sol africain, suivra les phases finales du Mondial à la maison après son élimination prématurée, tout comme Nicolas Anelka exclu de l'équipe de France pour avoir insulté Raymond Domenech.

Battu samedi soir par le Danemark (2-1) cinq jours après son revers contre le Japon (0-1), le Cameroun est la première équipe officiellement éliminée du Mondial sud-africain après avoir livré, paradoxalement, un très bon match face aux Danois.

    

Samuel Eto'o a un temps entretenu l'espoir des Lions indomptables, finalement victimes de leurs largesses défensives et du talent du gardien danois Thomas Sörensen, en état de grâce au Loftus Versfeld de Pretoria.

Le retour à Yaoundé s'annonce compliqué pour Paul Le Guen, déjà sévèrement critiqué par les médias camerounais après la défaite inaugurale face au Japon. "Je ne démissionnerai pas", a prévenu le technicien français.

Les Camerounais joueront un match pour du beurre jeudi face aux Pays-Bas, qui sont, à l'inverse, la première équipe officiellement qualifiée pour les huitièmes de finale.

Un match nul suffira aux Néerlandais pour s'assurer la première place du groupe E après leur victoire poussive 1-0 contre le Japon obtenue grâce à une frappe puissante de Wesley Sneijder en deuxième période.

A défaut d'être talentueux, les Oranje, souvent brillants et jamais gagnants, savent se montrer réalistes et ce n'est pas le moindre des enseignements pour la planète football avant d'attaquer les phases finales.

Quelques heures avant l'élimination des Camerounais, la journée avait mal commencé pour les équipes africaines.

PSYCHODRAME CHEZ LES BLEUS

Le Ghana, qui pouvait quasiment poinçonner son ticket pour le second tour dans le groupe D, n'est pas parvenu à battre l'Australie pourtant réduite à dix pendant plus d'une heure.

Menés au score dès la 11e minute, les Black Stars sont revenus au score sur un nouveau penalty du Rennais Asamoah Gyan consécutif à une main sur sa ligne de Harry Kewell, logiquement expulsé (24e).

Ils ont ensuite été incapables de profiter de leur supériorité numérique pour forcer la décision et ont failli, au contraire, s'incliner face à de courageux Socceroos, qui conservent un infime espoir de qualification.

Les Ghanéens, eux, devront se frotter à l'Allemagne lors de la dernière journée jeudi pour espérer rééditer leur performance de 2006 en accédant aux huitièmes de finale.

Quel que soit l'avenir de l'équipe de France dans la compétition, Nicolas Anelka sera rentré depuis longtemps chez lui à Londres à l'heure où débuteront les matches à élimination directe.

La Coupe du monde des Bleus, déjà très compliquée sur le terrain, a viré samedi au psychodrame avec l'exclusion de l'attaquant de Chelsea, accusé d'avoir insulté Raymond Domenech à la mi-temps du match contre le Mexique jeudi.

Nicolas Anelka a démenti les insultes qui lui sont attribuées par la presse mais, quels que soient ses mots, ils ont été jugés suffisamment graves par la Fédération française de football pour justifier sa mise à l'écart.

   http://img.lequipe.fr/Medias/Football/201006/650x475/avec-ses-insultes-nicolas-anelka-s-est-non-seulement-mis-a-d.jpg

Déplaçant le débat, le capitaine Patrice Evra a dénoncé la présence d'un traître au sein de l'équipe de France après la divulgation de l'accrochage entre l'attaquant et le sélectionneur survenu dans l'intimité du vestiaire.

C'est dans ce contexte pourri que les Bleus viseront l'exploit de battre largement l'Afrique du Sud mardi tout en espérant un résultat favorable dans le match entre l'Uruguay et le Mexique.

En attendant, la journée de dimanche pourrait permettre au groupe F de l'Italie de se décanter un peu. Toutes les équipes sont à égalité après les deux matches nuls 1-1 de la première journée. Après Slovaquie-Paraguay, les champions du monde en titre partiront favoris face à la modeste Nouvelle-Zélande.

Le choc de la journée opposera dans la soirée à Johannesburg le Brésil à la Côte d'Ivoire, qui devrait aligner son attaquant vedette Didier Drogba d'entrée.

Clément Dossin pour le service français, édité par Pascal Liétout

Andrew Cawthorne

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE