22/06/2010 04:13:24
5 entreprises chinoises en lice pour la construction du barrage de Lom Pangar
Yaoundé - 5 entreprises chinoises (contre 1 brésilienne, 1 française et 1 italienne) se bousculent pour la construction du barrage hydroélectrique de Lom Pangar, situé à l’Est du Cameroun, a appris APA lundi de source officielle.
APA News
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Ces sociétés, indique un communiqué publié lundi à Yaoundé, la capitale du pays, par l’entreprise de patrimoine Electricity Developement Corporation (EDC) ont partie été pré qualifiées en vue de poursuivre le processus de sélection de l’entrepreneur en charge de la réalisation des études et investigations additionnelles sur le site, des études d’exécution, de la fourniture et de l’installation des installations hydromécaniques.

L’entreprise retenue au terme de l’appel d’offres construira et mettra en service le barrage hydroélectrique de Lom Pangar, le plus important du Cameroun.

Cet ouvrage, dont les travaux de construction devraient débuter en mars dernier et dont livraison est prévue en octobre 2012, devrait, en dehors de l’augmentation substantielle de l’offre énergétique, permettre à la société Rio Tinto Alcan-Alucam de porter sa production annuelle d’aluminium de 90.000 à 300.000 tonnes.

D’une puissance de 30 mégawatts, il devra alimenter toute la région de l’Est grâce à une ligne de transport de 90 kilovolts.

Il pourrait en outre, en aval, générer un surplus de puissance pour d’autres centrales d’environ 170 mégawatts et renforcer les barrages d’Edéa et Song Loulou (Littoral) de plus de 130 mégawatts, sans aucun investissement supplémentaire.

La Chine a déjà, au Cameroun, construit un barrage hydroélectrique à Lagdo (Nord).

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE