24/06/2010 22:48:44
Cameroun - Pays-Bas (1-2) :Le zéro pointé des Lions
Trois matches, trois défaites, zéro point.Malgré un dernier match honorable devant l’un des grands favoris du Mondial, le bilan des Lions Indomptables est terriblement décevant. Le retour à la tanière s’annonce douloureux.
footafrica365.fr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

   http://www.footafrica365.fr/medias/foot/Football365_664x376/CM2010/96208_CAMEROUN_PBS_240610.jpg

Eliminés après ses deux défaites contre le Japon et le Danemark, Le Cameroun avait l’obligation de réaliser une bonne performance pour sortir la tête haute de ce Mondial. Question d’orgueil et d’avenir à préserver. Entraîneur et joueurs avaient fait part de leurs bonnes intentions tous ces derniers jours. Les Lions donnaient d’abord l’impression de tenir parole. En emballant le match dès les premières minutes avec une frappe enveloppée de Samuel Eto’o sauvée par Stekelenburg, avant que Makoun ne rate le cadre suite à un corner tiré par N’Guémo. Mais l’embellie ne durait que le temps que l’adversaire se mette en ordre de bataille. Dominés dans la possession du ballon, les Bataves répliquaient par des contres redoutables avec Van Persie, Sneijder et Kuyt, comme ultimes flèches.

Le danger se précisait sur une défense camerounaise très légère dans le marquage. La formidable maîtrise collective des Oranje allait faire la différence. Sur une action à trois rondement menée, le subtil Van Persie trouvait la faille et mystifiait Souleymanou (35ème, 0-1). Toute la différence entre les deux formations était symbolisée par cette action. Autant le jeu batave était fluide et imaginatif dans la surface adverse, autant l’approche des Lions Indomptables était laborieuse. Après la pause, le Cameroun revenait en force, reprenant le jeu à son compte et créant le désordre au cœur de la défense des Pays-Bas. La rentrée du jeune attaquant Aboubakar (18 ans) apportait un zeste d’insouciance et surtout de technique. La recrue valenciennoise commençait par délivrer un caviar que n’exploitait pas Makoun, et poursuivait par une action qui débouchait sur un coup franc et se terminait par un penalty. La sentence était transformé magistralement par Samuel Eto’o (65ème, 1-1).

Rassurés par cette égalisation devant une excellente équipe des Pays-Bas, les Lions continuaient le forcing et oubliaient de bien défendre. C’est d’ailleurs sur une perte de balle de Makoun en position d’attaque que Huntelaar (passe décisive, avec l’aide du poteau, du revenant Robben) doublait la mise et scellait la victoire des hommes de Bert Van Marwijk (82ème, 0-1). En dépit d’une prestation intéressante, la plus aboutie de leurs trois matches, le Cameroun quittait le Mondial sans avoir inscrit le moindre point. Seuls le Honduras et la Corée du Nors sont encore susceptibles de faire aussi mal.

L’équipe du Cameroun : Souleymanou –Mbia, Chedjou, Nkoulou (R. Song,72ème), Assou-Ekotto - Geremi , N'Guemo, Makoun, Bong (Aboubakar, 55ème) - Choupo-Moting (Idrissou, 71ème), Eto'o.

Les joueurs du match :

Pays-Bas : Arjen Robben. Retour de blessure gagnant pour l’attaquant du Bayern de Munich., qui a joué un rôle décisif dans la victoire des Bataves. Auteur d’une passe décisive et de quelques actions dangereuses, l’ailier mérite la palme pour l’ensemble de son œuvre.
Cameroun : Samuel Eto’o. L’Intériste s’est beaucoup battu sur le front de l’attaque camerounaise et s’est créé de très bonnes occasions. Il a marqué son second but dans le Mondial en transformant un penalty sans trembler.

Le chiffre : 9
Comme le nombre de défaites des Lions Indomptables en Coupe du monde. 9 défaites en 20 matches disputés. Presque 50% du total. Beaucoup trop pour espérer se faire un palmarès.

Fayšal Chehat

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE