28/06/2010 12:08:39
L'Afrique fête la qualification du Ghana
Jeune Afrique
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La qualification du Ghana pour les quarts de finale du Mondial a soulevé un vent de folie dans le pays, suscité l'enthousiasme des organisateurs de la compétition et de toute l'Afrique du Sud, ravis de voir une équipe africaine continuer son chemin.

Des supporteurs du Ghana dans les rues de Johannesburg  après la victoire contre les Etats-Unis. Des supporteurs du Ghana dans les rues de Johannesburg après la victoire contre les Etats-Unis. © AFP

À Accra, la fête a duré toute la nuit et continuait dimanche, pour célébrer la victoire 2 à 1 (après prolongation) sur les États-Unis, qui ouvre aux "Black Stars" la porte d'un quart de finale vendredi contre l'Uruguay.

Dimanche matin, certains supporteurs sont mêmes venus dans les églises pour remercier Dieu de cette victoire, qui fait du Ghana la troisième équipe africaine de l'histoire, après le Cameroun en 1990 et le Sénégal en 2002, à atteindre ce niveau de la compétition.

Espoirs du continent

"Ca fait cinq ans que je n'étais plus venu à l'église, mais aujourd'hui, je pense qu'il faut y aller pour remercier Dieu de son bon travail pour le Ghana et pour tout le continent africain", a expliqué à l'AFP un instituteur d'Accra, Jerry Hodasi.

Car le Ghana, dernier survivant des six équipes africaines engagées dans le Mondial, porte apparemment les espoirs de nombreux supporteurs du continent.

Faisant fi de toute neutralité, le Comité organisateur de la Coupe du monde (Loc) n'hésite d'ailleurs pas à afficher clairement sa satisfaction de voir une équipe africaine encore en course.

Dimanche matin, le porte-parole du Loc, Rich Mkhondo, a lancé devant la presse : "Nous souhaitons la bienvenue au Ghana en demi-finale." Repris par la salle, M. Mkhondo a souri : "En quart de finale, je m'excuse."

"Même si nous organisons ce Mondial pour toutes les équipes participantes, nous sommes très heureux qu'une équipe africaine soit encore là, et que le Ghana porte très haut le drapeau africain (...). Nous leur souhaitons bonne chance contre l'Uruguay", a ajouté M. Mkhondo.

La victoire des Ghanéens a également été saluée par la classe politique sud-africaine. Le parti de Nelson Mandela, le Congrès national africain (ANC), au pouvoir depuis la fin de l'apartheid en 1994, a été le premier à les remercier "d'avoir sauvé l'image du continent dans ce tournoi."

Dimanche matin, "La fierté africaine" s'étalait aussi en Une des journaux sud-africains. "Le Ghana a mis fin au rêve américain", proclamait par exemple le Sunday Independent. "Portant la responsabilité de représenter tout un continent, le Ghana ne pouvait pas échouer hier soir", écrit le journal.

Le puissant Congrès des syndicats sud-africains (Cosatu) a pour sa part appelé les Sud-Africains à se ruer sur les tickets encore disponibles pour le match contre l'Uruguay.

Si le Ghana gagnait ce match, il deviendrait la première équipe africaine de l'histoire à atteindre la demi-finale d'un Mondial. Un exploit dont toute l'Afrique rêve pour cette première Coupe du monde en terre africaine.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE