11/07/2010 22:54:47
Le bois illégal interdit sur le marché européen
Le bois illégal va être interdit. c'est ce qu'a décidé l'Europe en vue de faire un pas vers l’interdiction du bois illégal sur le marché européen.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

En effet, le 7 juillet dernier, le Parlement européen a voté une loi censée bannir le bois illégal de l’un des plus grands marchés mondial pour le bois. Il faut savoir que l’Europe importe une importante quantité de bois illégal, principalement de pays où la gouvernance est très faible et l’Etat impuissant. Des compagnies prédatrices et des mafias peuvent donc impunément y causer de grands dégâts environnementaux, sociaux et littéralement piller les populations, peut on lire dans un communiqué de presse.


La France s'alimente fortement dans des pays connus pour leurs fortes exportations de bois illégal , comme le Brésil où elle atteindrait 47% du bois exploité. Au Cameroun ce taux atteint 50%, en Indonésie 73%.

Face au pillage des forêts et du bois congolais, l'actrice française Marion Cotillard a accompagné, au début du mois de juin dernier, des membres de Greenpeace en République démocratique du Congo pour témoigner de la situation de ses forêts.

Elle a déclaré à cet effet : « J’ai vu à quel point l’exploitation du bois menace les dernières forêts intactes de la planète. Elles sont littéralement dévorées de l’intérieur. Cet extraordinaire écosystème qui permet à des dizaines de millions de personnes de vivre et de survivre, et qui est le 2ème poumon de la planète est en danger ».

L'actrice a témoigné, à travers 7 vidéos diffusées sur Internet, de la nécessité absolue de cette loi sur le commerce du bois tropical et d’une vraie protection des forêts congolaises.

Grégoire Lejonc, chargé de campagne Forêts pour Greenpeace France, explique de son côté: « Cette loi est un signe fort envoyé à un marché destructeur. Elle va obliger les entreprises à arrêter de vendre du bois illégal et à assainir leurs approvisionnement ».

En discussion depuis 2003, la réglementation européenne sur les importations illégales de bois vient enfin d'être adoptée. Les importateurs seront désormais obligés d'assurer la traçabilité de leurs produits et s'exposent à des sanctions en cas d'infraction. Deuxième acheteur mondial après la Chine, l'Union européenne importerait 20% de bois illégal.

A partir de 2012, les entreprises importatrices (pâte à papier, meubles, panneaux, etc) auront l’obligation d’assurer la traçabilité de leurs produits de manière précise : pays, région, concession nom de l’essence, nom et adresse du fournisseur, quantité achetée et prix payé. Si l’importateur n’est pas en mesure de fournir ces informations, il s’expose à des sanctions -saisie de la marchandise, cessation d’activité, amende calculée selon le préjudice écologique et le manque à gagner fiscal pour les États concernés-.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE