12/07/2010 14:36:27
Débâcle des lions: les têtes doivent tomber
Note à l'attention du Président de la République du Cameroun, son excellence Mr Paul Biya
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Excellence Monsieur le Président de la République,
Suite à la participation de l’équipe nationale du Cameroun à la phase finale de la Coupe  monde qui se tiend en Afrique du Sud du 11 juin au 11 juillet 2010

Nous,  Collectif des Citoyens Patriotes (CCP) manifestons notre déception et notre colère pour les raisons suivantes.

1 – Une coupe du monde organisée sur le sol africain : une occurrence exceptionnelle.


L’histoire de la coupe du monde porte l’empreinte de ces héros. Hier on ne parlait que de Jules Rimey créateur du modèle des premiers trophées de la coupe du monde, de Raymond Kopa le meilleur buteur de tous les temps, de Edson Arantès Donasimento (Pelé) footballeur d’exception ayant intégré l’équipe du Brésil à 17 ans en coupe du monde et ayant permis par ses buts  à son pays de gagner des victoires etc.... Aujourd’hui on oubliera plus l’attaquant de l’équipe de l’Afrique du Sud Tsabalala qui a marqué le premier but de la coupe du Monde d’Afrique. La mémoire des peuples retiendra que la FIFA a pris deux décisions courageuses en faveur de l’Afrique (accorder à l’Afrique cinq places à la coupe du monde et accorder à notre continent l’organisation de ce tournoi d’exception) à cause de la prestation des Lions Indomptables du Cameroun au Mondial organisé en Italie en 1990 : notre équipe de football avait atteint les quarts de finale (du jamais vu pour un pays africain)

2 – La débâcle de nos Lions indomptables : une contre performance jamais égalée .


Les chroniqueurs sportifs du monde entier sont restés coi en observant jours après jours les prestations et résultats obtenus par nos Lions Indomptables à l’issue des trois matchs disputés récemment en Afrique du Sud.
Les champions olympiques d’hier, quatre fois champions d’Afrique n’ont pas été capables de maintenir haut leur étendard d’indomptables. Le Cameroun n’a jamais été battu à sa première entrée, son premier match à toutes les coupes du monde auxquelles il a pris part depuis 1982.
Le Cameroun n’est jamais sorti de la coupe du monde sans avoir obtenu ne serait-ce qu’un score nul au cours des matchs disputés : nous n’aurons pas eu un moindre point.
 Peu importe à qui revient la faute, il faut tirer les conclusions et prendre des mesures.

 

3 – le football est une tribune d’expression pour toutes les nations du monde : riches ou pauvres.


Nos médias ces jours ci nous montrent des images impressionnantes se rapportant à la mobilisation populaire que le football suscite dans les villes du monde entier. De Rio De Janeiro à Düsseldorf en Allemagne en passant par Paris, les peuples étaient mobilisés derrière leurs équipes nationales de football.
Le football permet aux citoyens du monde pourtant séparés culturellement et géographiquement de s’adonner à une compétition qui les soumet aux mêmes règles et mêmes faveurs. Les footballeurs peuvent mieux que les présidents de leur pays, jouer, rire ensemble, se tenir par la main, s’empoigner, s’embrasser et même pleurer. Donner aux spectateurs de méditer sur l’égalité des hommes, des peuples et finalement des races.
Le football n’est pas un simple jeux pour les pays émergents et en développement surtout lorsque la compétition atteint le niveau mondial : c’est un va tout.
 C’est l’une des rares tribunes à laquelle les nations pauvres accèdent sans passer par le contrôle de leur situation d’endettement, du niveau d’évolution de leurs chantiers de construction national ainsi que leur taux de  PIB.
Nous, Collectif des Citoyens Patriote du Cameroun pensons que cette occasion nous a été volée par notre équipe nationale, son staff technique et toutes les instances dirigeantes du football dans notre pays, sans oublier la tutelle et de hauts responsables tapis dans l’ombre ayant pour seul objectif que de saper l’action du Chef de l’Etat Pourtant l’Etat a mis d’énormes moyens (argent des contribuables) à la disposition de cette aventure.
La France a fait de la crise intervenue dans son équipe nationale une affaire d’Etat.
Le Nigeria vient de suspendre de toutes compétitions internationales son équipe nationale et sa fédération pour deux ans pour outrage au drapeau national. Une évaluation conséquente suivra.
Il ne faut pas perdre de vue que dans ses discours  le Président de la République son Excellence Paul BIYA s’exprimant sur les prestations des Lions Indomptables a dit : « Lorsque les lions indomptables s’illustrent dans des compétitions internationales, quel est le Camerounais qui ne ressent pas une immense fierté, quel que soit son lieu d’origine ?
[…] J’aurais aimé, avant de conclure, pouvoir me féliciter avec vous du parcours des Lions Indomptables à la récente coupe d’Afrique des nations. Le sort en a décidé autrement. Notre équipe nationale qui est en pleine mutation a pourtant de grandes qualités. Laissons la mûrir et continuons à lui faire confiance. Je suis sûr qu’au prochain Mondial, elle est capable de surprendre. »
Au lieu de préserver le « fighting spirit » que leur a commandé le Chef de l’Etat et la nation toute entière. L’égoïsme, l’égocentrisme, l’hypocrisie, la duplicité, l’orgueil de certains esprits, l’ingérence pernicieuse dans le staff technique de certains hauts responsables ont brisés l’espoir de toute une jeunesse, toute une nation, tout un peuple.
Après avoir perdu l’espoir de gagner la coupe d’Afrique de 1972 que nous avions pourtant organisée, des mesures draconiennes ont été prises par l’Etat :


1-    Le limogeage du Ministre de la Jeunesse et Sports
2-    La refoute de l’équipe nationale avec à la clé l’octroi d’un nouveau nom de baptême : « les Lions Indomptables »
3-    L’emprisonnement de toutes les personnes impliquées et reconnues coupables dans les trafics d’influence et détournements des fonds alloués par l’Etat pour cette campagne.
Ne sommes nous pas rendu au même point aujourd’hui ?


En plus des milliards décaissés par notre Etat, des centaines de millions versés par les sponsors, la FIFA a accordé 5 milliards à notre football.


Nous proposons :  
-    Que nos députés demandent une enquête parlementaire à ce propos ;
-    Qu’un conseil de Cabinet siège pour faire le bilan technique et financier de cette aventure  ;
-    Qu’un conseil de ministres soit convoqué pour mettre les uns et les autres face à leurs responsabilités ;
-    Que les responsables coupables soient limogés et poursuivis judiciairement ;
-    Qu’un forum national de football soit organisé ;
-    Que les fonds versés par la FIFA soient utilisés pour entamer le projet de construction de notre école de football ;
-    Que notre équipe nationale soit renouvelée de fond en comble, quitte à ce qu’elle ne soit pas à mesure d’être prête pour participer aux échéances les plus rapprochées ;
-    Que le service militaire et les enquêtes morales soient réinstaurés au niveau national pour tout citoyen sollicitant défendre les couleurs nationales dans quelques secteurs que ce soit.

Pour le Collectif des Citoyens Patriotes (CCP).
Pauline BIYONG
Présidente de la Ligue pour l’Education de la Femme et l’Enfant (LEFE)
BP 14702 Yaoundé Cameroun
Email : ccp@yahoo.fr

 

 

Pauline Biyong

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE