27/06/2009 20:34:54
Mauritanie: démission du président déchu
Plus de dix mois après avoir été renversé par un coup d'Etat militaire, le président mauritanien déchu Sidi Cheikh Ould Abdallahi a officiellement démissionné dans la nuit de vendredi à samedi dans le cadre d'un accord de sortie de crise prévoyant la désignation d'un gouvernement d'union nationale.
AP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

En présence du président sénégalais Abdoulaye Wade, qui dirige la médiation du groupe international de contact, M. Abdallahi a signé un décret portant nomination de ce gouvernement chargé de préparer une élection présidentielle le 18 juillet prochain.

M. Abdallahi s'est déclaré "heureux d'être le premier président élu (en Mauritanie) à consentir à renoncer au pouvoir pour préserver l'intérêt supérieur du pays".

Elu en 2007, il avait été renversé le 6 août 2008 par le chef de la junte Mohamed Ould Abdel Aziz, aujourd'hui candidat à la présidentielle.

Pour la France, l'accord signé par les principaux acteurs politiques mauritaniens "constitue une étape importante du processus de sortie de crise et doit permettre l'organisation de l'élection présidentielle selon des modalités consensuelles".

Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, elle précise qu'elle "demeure prête à apporter, avec ses partenaires internationaux, son plein soutien à la poursuite de la mise en oeuvre de l'accord", sur lequel les différentes parties s'étaient entendues le 4 juin dernier.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE