20/07/2010 03:43:57
Etats-Unis: Une loi limite le commerce de minerais de RDC
Barack Obama a remporté une victoire législative cette semaine à Washington, en obtenant l’adoption de sa réforme du système financier et bancaire américain. Au détour de la loi de réforme, se trouve une disposition qui concerne l’Afrique, et plus précisément, l’industrie minière en République Démocratique du Congo.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La loi de réforme du secteur financier adoptée par le Congrès le 15 juillet en soirée fait plus de 2300 pages. A côté de mesures ayant trait aux géants américains de la banque et au renforcement de la protection des emprunteurs américains, figure cette mesure.

Déposée par un sénateur républicain, soutenue par deux dirigeants de la majorité démocrate ainsi que par plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme, cette mesure sera paraphée indirectement par Barack Obama cette semaine, quand le président américain signera la loi de reforme financière.

Aux termes de la disposition en question, les entreprises américaines qui s’approvisionnent en matières premières minières en RDC devront remettre un rapport annuel à la commission des opérations en bourse. Dans ce rapport, elles devront dévoiler leurs acquisitions et les mesures qu’elles ont pris pour s’assurer que les profits tires de ce commerce avec les mines congolaises ne servent pas à appuyer à des groupes armes en RDC.

L’industrie américaine dépend dans une large mesure d’un approvisionnement constant en minerais rares comme le coltan, la wolframite, la cassitérite qui sont devenus incontournables dans l’électronique et l’informatique. Le coltan, ou tantalite, est ainsi très précieux en raison de sa capacité unique à engranger et à transmettre de l’électricité. C’est pourquoi ce minerai produit surtout en RDC est essentiel à la fabrication de téléphones et d’ordinateurs portables.

Les géants américains que sont Apple et Hewlett-Packard ont soutenu la disposition insérée dans la reforme financière, même si Zoe McMahon, chargée de la responsabilité environnementale chez Hewlett-packard, estime qu’il sera « très difficile de certifier que la chaine d’approvisionnement est totalement dénuée de lien avec les conflits armes ».

Des sources alternatives de coltan et d’autres minerais précieux produits en RDC existent cependant, notamment l’Australie et le Canada.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE