21/07/2010 18:07:38
Mystère: Un couple noir donne naissance un enfant blanc
L’évènement qui est survenu ce mardi 20 juillet en Angleterre n’en finit pas d’alimenter la presse britannique
Le journal du Cameroun
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Une blonde née de parents noirs et africains d’origine
Pour les uns c’est un mystère pour les autres c’est un miracle. Ce qui s’est passé en Angleterre risque d’apporter un coup dur aux connaissances admises jusqu’ici dans le domaine de la génétique, la science qui étudie le gène responsable du fait que sur une même lignée, des personnes puissent prendre des traits physiques ou comportementaux de leurs prédécesseurs. La surprise de Ben Ihegboro un ressortissant nigérian de 44 ans vivant en Angleterre, a réalisé que sa femme Angéla nigériane elle aussi, tous deux noirs de peau, avait accouché d’un enfant de race blanche. Pour Ben le père de la petite fille miracle il n’y a aucun doute, c’est son enfant. Si ma femme m’avait trompé, l’enfant n’aurait pas eu cette couleur-là affirmera-t-il plus tard. Plus étrange encore, les médecins de la Queen Mary’s Hospital sont formels, la nouvelle née n’est pas albinos. Ben le père qui est arrivé du Nigéria cinq ans plus tôt, affirme que dans sa famille, il ne se souvient pas d’une parenté blanche qui puisse avoir permis la naissance d’un bébé blond. Pour la famille Ihegboro, c’est une nouvelle vie qu’il faudra vivre, et surtout admettre le fait que l’un des membres soit de race blanche.

La science sans explications rationnelles
Le cas a laissé la médecine sans véritable explication. Le Professeur Brian Sykes, responsable du département de génétique humaine à l’université d’Oxford en Angleterre, a tenté d’apporter une explication. Selon lui, c’est une situation qui peut survenir, si dans une lointaine lignée et parentale, il y a eu un parent de race blanche. Mais à bien regarder l’enfant, il s’est tout de suite avisé, admettant le coté particulier du cas. Les yeux et toute la peau sont contrôlés par la mélanine, et il existe près de 12 gènes qui contrôlent cette mélanine. Pour que l’enfant présente cette particularité, il aurait fallu pour cela que les deux parents aient une lointaine parenté blanche dans leur généalogie. Ce qui visiblement n’est pas le cas ici. Du moment que l’albinisme est écarté parce que l’enfant n’est pas albinos, je dois admettre que nous sommes là en présence d’une mutation génétique extraordinaire à laquelle seule une étude approfondie peut apporter des explications a-t-il déclaré. Un débat qui ne l’intéresse pas la maman Angéla. Tout ce qui m’importe c’est qu’elle soit en santé et se porte bien, a-t-elle déclaré face à la presse britannique.

Un cas qui n’est pas isolé
Le cas de la famille Ihegboro n’est pas une situation isolée. Dans une autre famille anglaise, le mystère est survenu deux fois sur 7 ans. Un couple mixte dont le mari était métis et la mère blanche ont eu deux jumeaux, dont l’une était noire et l’autre blanche. Les médecins avaient alors indiqué que la chance pour qu’une telle situation se reproduise sont très faibles. 7 ans après, le couple a une fois encore donné naissance à des bébés ayant des couleurs différentes. Aux Etats unis, c’est un couple de blancs qui ont eu la surprise de voir venir au monde un bébé de couleur noire. Face à ces mystères, les scientifiques se réfugient derrière la complexité de la connaissance humaine face à la nature parfois extraordinaire.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE