02/08/2010 06:08:19
Projet : Le Cameroun veut numériser ses cartes
C’est le principal chantier annoncé au cours du conseil d’administration de l’Institut national de cartographie vendredi dernier à Yaoundé.
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation (Minresi) a abrité, le 30 juillet 2010, la 20e session ordinaire du conseil d’administration de l’Institut national de cartographie (Inc). A l’ordre du jour des travaux, était inscrit principalement le point sur l’examen des comptes de cet établissement public administratif (Epa). De l’avis de son directeur général, Martin Elimbi Mbotta, l’institution «a droit deux sessions par an. Il s’agit d’un conseil pour l’adoption des budgets, le rapport d’activité et le plan d’action de son premier conseil et un autre sur l’examen des comptes».
Au cours des travaux de vendredi dernier, Martin Elimbi Mbotta a parlé des projets prioritaires de l’Inc pour les mois à venir. «Nous avons actuellement deux priorités: Celle de la création de la carte du Cameroun, car le pays ne dispose pas encore d’une carte à jour et celui de passer dans le numérique, c'est-à-dire mettre à disposition des cartes numériques du Cameroun grâce à des bases de données cartographiques qu’on peut trouver sur Internet». D’après M. Elimbi Mbotta, «les dernières cartes du Cameroun datent de 1972, il y a environ 38ans, il faut donc les mettre à jour et laisser de côté les cartes papiers qu’on utilise encore», a-t-il indiqué.

«De manière très ramassée le budget d’investissement de l’Inc a été adopté au mois de juin dernier et en ce moment, nous sommes en train d’exécuter les projets qui étaient dans le plan d’action comme ceux d’Ebolowa, les plans de Bafoussam déjà lancés et les projets sur l’étude de la pauvreté à l’Est, qui ont été lancés pour cet exercice 2010», a expliqué M. Elimbi. L’Inc a été créé le 24 mars 1992 par le décret n° 92/049, et a été réorganisé par le décret 2003/162 du 27 juin 2003 qui l’érige en direction générale. L’Institut national de cartographie est placé sous la tutelle technique du ministère chargé de la Recherche scientifique et de l’Innovation. Le ministère des Finances en assure la tutelle financière.
A ce jour, pour le développement du Cameroun, l’Inc à produit, 233 cartes topographiques à l’échelle 1/500 000; 44 cartes topographiques à l’échelle 1/200 000 qui servent pour le moment de cartes de base au Cameroun; une carte administrative du Cameroun planifiée, établie en collaboration avec Edicef et une carte numérique du réseau routier prioritaire et intégrateur de la Cemac, qui ont permis d’apporter une contribution à la résolution des problèmes frontaliers entre le Cameroun et le Nigeria, à l’évaluation des problèmes frontaliers entre le Cameroun et ses pays voisins (Tchad, République Centrafrique, Gabon république du Congo, Guinée Equatoriale), la tracé du pipeline Tchad -Cameroun etc.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE