08/08/2010 05:26:48
Yannick Noah: Un leader raconté par son père
L’ancien footballeur camerounais Zacharie Noah explique les ressorts du charisme de son fils, du tennis à la chanson.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Il n’a pas pu fêter les 50 ans de son fils à New York, en mai, bloqué par un souci de visa. Mais Yannick, ses enfants et ses petits-enfants viennent régulièrement rendre visite à Zacharie au Cameroun. A Etoudi, plus précisément, "une petite oasis" à la lisière de Yaoundé, propriété ancestrale des Noah. C’est de là-bas que le patriarche, ancien vainqueur de la Coupe de France de football avec Sedan, salue le succès populaire de son fils.

Que représente pour vous cette première place de Yannick dans le cœur des Français?
D’abord un très grand honneur, car Yannick est un peu le fils de toute une famille. C’est le chef. En voyageant avec lui, j’ai pu me rendre compte de la sympathie que lui vouent les gens. C’est une grande joie et une vraie fierté qu’il touche à ce point un pays qui, au départ, n’est qu’à moitié le sien. Il l’a touché en tant que joueur, il le touche aussi en tant qu’artiste, c’est assez fou.

Comment qualifieriez-vous votre relation?
Cela va au-delà d’une relation père-fils. Yannick, c’est mon pote. Quand on est ensemble, pas besoin de parler des heures. Un clin d’œil suffit pour qu’on se comprenne. Et cela se retrouve avec mes petits-enfants : à 73 ans, il m’arrive d’aller en boîte de nuit avec Joakim ou Yelena. Je ne me sens pas du tout l’âme d’un grand-père. Et pourtant je risque d’être bientôt arrière-grand-père. Les Noah, c’est un clan. J’aime ce mot. Si Yannick n’a pas changé d’entraîneur, c’est aussi parce que lui aussi [Patrice Hagelauer] était rentré dans le clan.

Y a-t-il des choses qui vous agacent chez Yannick?
Oh, juste les vannes qu’il m’envoie sur un terrain de golf. Mais c’est dur de s’engueuler avec lui. Moi, je n’y arrive pas.

Retrouvez l'intégralité de cette interview, ainsi que le dossier sur le Top 50 des personnalités préférées des Français, dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Le journal du dimanche

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE