19/08/2010 05:04:33
Le faux évêque escroc sera jugé à Angers
« Mgr Côme » devrait être jugé à Angers, d’ici quelques mois. Le Procureur adjoint a confirmé, hier, qu’une information judiciaire avait été ouverte à Angers.
Ouest France
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Contexte: http:/.com/news/news.rcv?id=2121

De leur côté, les Angevins Marie et René Chesnel, abusés par ce soit-disant évêque, ont décidé « de se constituer partie civile », a annoncé, hier, l’avocat du barreau d’Angers, Patrick Descamps.

Fin 2009, Alexandra et Murielle, deux jeunes Camerounaises de 15 et 17 ans, ont été retenues par le réseau de ce faux évêque français, durant trois mois à Chypre, où elles avaient fait escale. Il avait proposé, fin 2009, à la mère qui avait quitté le Cameroun en 2003, de l'aider à faire venir ses filles en France. Contre une somme d’argent. Le réseau a ainsi obtenu 20 000 € de « frais » auprès des parents. Le quotidien Ouest-France avait révélé l'affaire en février 2010, ce qui a permis l'interpellation du faux évêque et le démantèlement du réseau.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE