25/08/2010 04:05:40
Moriba Dadis Junior Camara: le corps transite par Ouagadougou
Il était un peu moins de 20h, le mardi 24 août 2010, lorsque le vol de Air France en provenance de Paris atterrit à l’aéroport international de Ouagadougou. A son bord, le corps de Moriba Dadis Junior Camara, fils du capitaine Moussa Dadis Camara, chef de la junte militaire guinéenne en convalescence à Ouagadougou.
Afriqueactu/R. Kankan
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

On enregistrait la présence de nombreux éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) avec à leur tête le colonel-major Gilbert Diendéré, chef d’Etat-major particulier de la Présidence du Faso, des membres de la famille Camara et des Guinéens vivant au Burkina. Il était par contre difficile de savoir si le capitaine Dadis Camara était sur les lieux, la presse ayant été tenue à l’écart.

A peine cinq minutes après et le cortège s’est ébranlé vers la morgue de l’infirmerie de la Présidence du Faso où Dadis père doit s’incliner sur la dépouille de son fils qui, en principe, devrait rejoindre Conakry ce mercredi 25 août. Il faut rappeler que Moriba Dadis Junior Camara est décédé le 16 août dernier à Montréal au Canada des suites d’une noyade dans sa piscine. Avant de se rendre dans ce pays, il suivait jusqu’à l’année dernière des cours de droit des affaires à l’université privée Kofi Annan de Conakry.

Le gouvernement guinéen avait proposé des billets d’avion pour le retour à l’éternité de Moriba Junior et de ses accompagnateurs. Mais le président Blaise Compaoré s'était déjà engagé à prendre les frais en charge.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE