31/08/2010 12:55:53
Clemente: Si j'étais raciste je ne serais pas venu ici
Le nouveau sélectionneur du Cameroun s'est défendu d'être raciste. Il a aussi dévoilé ses méthodes de fonctionnement.
Chronofoot
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Il y a quelques sema ines, Javier Clemente a été nommé entraîneur du Cameroun. En conférence de presse, l'ancien entraîneur de l'OM a expliqué pourquoi il a accepté ce poste: "Je suis un entraineur et on m'a proposé de devenir entraineur des Lions Indomptables du Cameroun, j'ai dit oui. Je ne connaissais pas l'Afrique, c'est ma première expérience et je sais que pour l'Afrique et surtout pour le Cameroun, le football c'est très important. Je suis très heureux de partager cette aventure avec les supporteurs des Lions Indomptables."

"La première liste a été faite par mes adjoints"

Accusé d'être raciste plusieurs fois au cours de sa carrière, il a tenu à mettre les choses au point: "C'est fou de penser une chose pareille. Si j'étais raciste, pourquoi je viendrais coacher l'équipe du Cameroun, qui n'est constituée que de noirs dans son équipe? Je suis venu travailler avec le Cameroun et j'espère gagner des titres avec ce pays."

Le choix de la Fédération camerounaise de choisir Clemente comme sélectionneur est étonnant. Alors que Paul Le Guen, démis de ses fonctions cet été, semblait s'impliquer dans le foot africain, l'Espagnol avoue, lui, ne pas connaître les joueurs, et ne compte pas s'installer au pays: "La première liste a été faite par mes adjoints François Omam-Biyik et Jacques Songo'o, et la fécafoot (fédération camerounaise de football, ndlr) l'a approuvée. Cela ne me pose pas de problèmes. Je vais laisser mes adjoints sur place. Ils vont faire le travail de sélection au niveau local. (...) Mais je reviendrai au Cameroun deux semaines tous les deux mois."

Samuel Eto'o ? "Un des meilleurs joueurs en activité dans le monde"

Javier Clemente a également annoncé que Samuel Eto'o resterait le capitaine de la sélection, et en a profité pour réfuter une quelconque mésentente avec le joueur de l'Inter Milan: "Je répète que je n'ai jamais eu de problèmes avec Samuel Eto'o. Je ne l'ai jamais entrainé en club lorsqu'il jouait en Espagne et puis je ne vois pas pourquoi nous aurions des problèmes. A mon avis, Samuel est actuellement un des meilleurs joueurs en activité dans le monde. Mes adjoints ont pris une bonne décision (de le nommer capitaine, ndlr). Je l'aurai d'ailleurs certainement choisi."

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE