03/09/2010 23:20:49
Vincent Sosthène FOUDA victime d'un accident de circulation
Le conducteur de la toyota responsable de l’accident a pris la fuite abandonnant sur place son véhicule. Vincent Sosthène FOUDA a été rapidement évacué par son équipe de sécurité, ses jours ne sont pas en danger.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La caravane du leader de Cameroun Generation 2011 a été victime d’un accident de circulation au lieu dit Kamba lycée de Ngoumou le lundi 23 août 2010 aux environs de 18h. Trois voitures de l’escorte du fils prodige de la Mefou et Akono de retour de son village natal où il avait commémoré le 6ème anniversaire du décès de son papa, ont vu surgir de nulle part un quatrième véhicule qui s’est immobilisé devant eux sur la chaussée. Conséquence un carambolage impliquant 4 véhicules, le conducteur de la toyota responsable de l’accident a pris la fuite abandonnant sur place son véhicule. Vincent Sosthène FOUDA a été rapidement évacué par son équipe de sécurité, ses jours ne sont pas en danger.

L’enquête a été confiée au commissaire de sécurité publique de Ngoumou dont les éléments sont arrivés rapidement sur les lieux. L’officier de police de 2ème grade hamadou Bello a entendu le mardi 24 aout 2010 dès huit heures du matin les principaux chauffeurs impliqués dans l’accident. De nombreuses questions se posent aujourd’hui autour du leader de Cameroun Generation 2011 – il a saisi le délégué général à la sureté nationale Emmanuel EDOU et le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie Jean Baptiste Bokam  afin que toute la lumière soit faite sur cet accident et que les responsabilités des uns et des autres soient dégagés ce d’autant plus que le dimanche 22 aout 2010 à 16 heures c’est le commissaire spéciale d’Akono qui a débarqué au domicile de Vincent Sosthène FOUDA à la tête de trois éléments accusant le candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle « d’avoir organisé une manifestation publique dans autorisation ».


Le Délégué Général à la Sureté Nationale Emmanuel Edou n’aura pas l’occasion de répondre aux questions du leader de Cameroun Generation 2011 puisque le lundi 30 août il a été purement et simplement limogé par un decret du Chef de l’Etat qui a remis par la même occasion en scelle monsieur Martin Mbarga Nguelé agé officiellement aujourd’hui de 78 ans. Il est entré à la police camerounaise en 1958.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE