17/02/2016 06:20:09
Cameroun : Ama Tutu Muna chassée de la villa ministérielle
Selon le quotidien le Jour, l'ancienne ministre  des Arts et de la culture a été forcée de libérer le domicile qu'elle occupait à Yaoundé.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille
Trois mois après son éviction de la tête du ministère  des Arts et de la culture, le Gouvernement camerounais estime que Ama Toutou Muna doit libérer la villa ministérielle qui lui avait été attribuée au lendemain de sa nomination à la tête de ce ministère. Dans un texte signé par Jacqueline Koung à Bessike, « le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières atteste que le logement administratif N PA CE O35 sis au quartier Hippodrome, précédemment occupé par madame Ama Tutu Muna, est à compter de la date de signature de la présente attestation, attribué à son Excellence Lejeune Mballa Mballa, ministre des Relations Extérieures. L'occupation effective dudit logement sera constatée par une décision ».

Selon les informations de Flore Edimo, journaliste du quotidien le Jour, Ama Tutu Muna a été bousculée presque, en fin d'après-midi de dimanche dernier par des intrus qui, d'après le quotidien bleu, aurait sûrement été mandatés par le nouvel attributaire des lieux. L'on apprend que plusieurs ouvriers et tâcherons ont investi la demeure ministérielle encore occupée par l'ex-ministre, prenant des mesures par-ci, regardant telle autre coin de la maison, tirant les plans des modifications qui vont être opérées pour la mettre au goût de son futur occupant, ancien parisien.

Pour légitimer leur présence en ces lieux, ceux-ci étaient porteurs du document ci-dessus, dont Ama Tutu Muna prenait connaissance en la circonstance. Ce qui aurait provoqué une forte colère de l'ex-ministre qui sur-le-champ, aurait elle-même sorti ses effets pour les jeter dans la cour.
La Rédaction

Camersenat.info

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE