16/09/2010 20:30:32
L'ONU appelle au calme en Guinée
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a averti aujourd'hui quiconque cherchera à entraver les efforts de la Guinée pour une transition démocratique après le report de l'élection présidentielle prévue dimanche qu'il sera tenu pour responsable.
Figaro
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

Un porte-parole a indiqué que M. Ban a invité l'administration de transition à annoncer rapidement une nouvelle date pour ce scrutin et a appelé le peuple de cet Etat de l'Afrique de l'Ouest "à exercer la plus grande mesure pendant la campagne électorale et à se garder de tout acte de violence".

"Le secrétaire général prend note de la décision des autorités guinéennes de reporter, pour des raisons techniques, le deuxième tour de l'élection présidentielle", a expliqué le porte-parole Martin Nesirky.

"Il demande aux autorités du pays de prendre en compte rapidement les défis techniques et logistiques de façon à créer les conditions nécessaires pour la tenue d'un scrutin transparent et crédible dès que possible", a-t-il dit.

"Il met en garde ceux qui pourraient tenter de désorganiser une transition en bon ordre et pacifique qu'ils seront tenus pour responsables par les Guinéens et par la communauté internationale dans son ensemble", a-t-il ajouté.

Le second tour de l'élection présidentielle, prévu dimanche en Guinée, a été reporté à une date qui reste à déterminer, la Commission électorale ayant reconnu qu'il lui fallait encore deux semaines pour être totalement prête.

La date de ce second tour devra être fixée par le gouvernement dirigé par Jean-Marie Doré et approuvée par le président du régime de transition, le général Sékouba Konaté.

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE