17/09/2010 11:52:13
Edel dans l'étau ?
Le 10 Sport publie des documents remis à la justice qui étayent les accusations de falsification d'identité et d'âge visant Edel, selon la publication. Le gardien arméno-camerounais du PSG avait été mis en cause par Nicolas Philibert qui affirme être son ancien entraîneur à Yaoundé.
Eurosport
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Edel dans l\'étau ? - FOOTBALL - Ligue 1

Après "plusieurs semaines d'enquête", le 10 Sport publie des éléments qui pourraient remettre en cause l'identité et l'âge d'Apoula Edel, le gardien du PSG. Des documents qui étaieraient donc la thèse de Nicolas Philibert. Ce dernier, se présentant l'automne dernier comme l'un de ses ex-entraîneurs au club des Espoirs de Yaoundé, avait assuré qu'Edel, revendiquant l'âge de 24 ans, se nommait en fait Ambroise Beyaména, 29 ans. Philibert, qui dit détenir une reconnaissance de dette du joueur à hauteur d'environ 35.000 euros, a depuis porté plainte le 18 mai pour "substitution de nom et faux et usage de faux", explique encore le journal sportif.

L'hebdomadaire publie notamment une attestation sur l'honneur d'un joueur camerounais qui certifie avoir connu le joueur du PSG au Cameroun et l'a ensuite reconnu en France. "Je peux affirmer aujourd'hui que le gardien du but du Paris St Germain camerounais Edel Apoula est celui que j'ai connu au Cameroun sous le nom de Ambroise Beyamena",peut-on y lire. Au passage, celui-ci produit également un mandat postal de transfert de fonds entre Christine Edima Bassa, la mère d'Apoula Edima Edel, et Nicolas Philibert, attestant des liens entre la famille du gardien et son ex-mentor qui aurait lancé sa carrière en lui trouvant un club en Arménie et en lui versant régulièrement de l'argent.

Preuves à l'appui

Edel dans l\'étau ? - FOOTBALL - Ligue 1

Parmi les documents cités, on trouve également un mail d'un dirigeant camerounais dans lequel figure le numéro de passeport d'Ambroise Beyamena ou un autre du médecin de la sélection camerounaise qui dit vouloir "tirer cette affaire au clair". Les noms d'Edel et Beyamena n'y sont jamais associés. Mais, alors que le joueur nie avoir joué au Espoir FC Yaoundé et dit n'y avoir fait "qu'un stage", le 10 Sport publie une licence au nom de Beyamena et une photo du gardien parisien portant le survêtement du club. Troublant tout de même...

Selon Le 10 Sport, le PSG a tenté, via des courriers, de "ralentir la procédure" judiciaire. Le club, ainsi que la LFP, auraient, toujours selon le périodique, "reçu une copie du mémoire présenté au parquet de Paris". Pendant que la LFP explique vouloir "laisser faire la justice", le PSG "garde le silence". Pourtant, à en croire Maître Laurent Pagnol, interrogé par le journal, le PSG ne risque pas grand chose pour avoir aligné un joueur avec une fausse identité. "Sportivement, le PSG peut perdre les points acquis lorsqu'Edel était sur la feuille de match. Sauf que le délai pour porter plainte est de 30 jours", dit-il.

Quelles sanctions pour le PSG ?

Dans ce laps de temps, Edel a figuré sur quatre feuilles de match mais Paris n'a pris que trois points qui pourraient revenir à Arles-Avignon, si le club de la capitale était vraiment en faute. Pour le reste, il voit "mal le PSG rétrogradé". "Au pire, le club risque des sanctions pénales pouvant aller à des amendes et à des peines de prison. Mais il faut rester lucide. On ne touche pas au PSG... C'est une marque, ça fait vendre. La Ligue en a besoin", estime Maître Pagnol.

Edel dans l\'étau ? - FOOTBALL - Ligue 1

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE