18/09/2010 02:30:15
Présumé complot contre le pape: six hommes arrêtés à Londres
La police londonienne a mené, vendredi, une rafle dans un dépôt d'ordures et a arrêté des balayeurs de rues présumément liés à un complot terroriste contre le pape Benoît XVI, en visite dans la capitale britannique.
Cyberpresse
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

        Présumé complot contre le pape: six hommes arrêtés à Londres

 

La police bloque une rue et empêche un passant d'avancer lors de l'arrestation de cinq balayeurs, ce vendredi. Un sixi'me homme a ensuite été arrêté.

 

Malgré les six arrestations, le pape n'a pas modifié son horaire riche en symboles dans ce pays officiellement protestant dont l'histoire est marquée par l'anti-catholicisme: il a prié avec l'archevêque de Cantorbéry et est devenu le premier pape à prier à l'abbaye de Westminster.

Le pape s'est aussi adressé aux leaders politiques, culturels et du monde des affaires à Westminster Hall, où il a revendiqué «le rôle légitime de la religion dans l'espace public».

Parmi les personnes présentes figuraient les anciens premiers ministre Tony Blair - converti au catholicisme -, Margaret Tatcher, John Major et Gordon Brown.

Le pape a été informé des arrestations survenues avant l'aube alors qu'il visitait un collège catholique, la première étape de la seconde journée de sa visite.

Cinq des suspects sont des balayeurs de rues arrêtés à un dépôt d'ordures du centre de Londres. Le sixième a été arrêté plus tard dans la journée.

Les six hommes sont soupçonnés d'avoir «commis, préparé ou instigué des actes de terrorisme». La police affirme que l'âge des suspects varie de 26 à 50 ans. Des médias ont rapporté que certains d'entre eux sont d'origine algérienne, ce que les autorités n'ont pas voulu confirmer.

La police affirme avoir reçu durant la nuit des informations sur une menace potentielle contre le pape, ce qu'il l'a conduite à mener des arrestations en vertu de la loi antiterroriste britannique. Les six suspects sont toujours interrogés et n'ont pas encore été accusés.

À l'endroit où les balayeurs ont été arrêtés, dans Chiltern Street, près du célèbre musée de cire Madame Tussauds, la police a érigé des cordons de sécurité dans une partie de la rue. Des policiers, dont certains étaient vêtus d'une combinaison protectrice, ont retiré des objets du dépôt et ont examiné des conteneurs à déchets.

Les balayeurs de rue travaillaient pour un contracteur agissant au nom du conseil de la Cité de Westminster, l'autorité responsable de la majeure partie du centre de Londres et notamment du parlement, de l'abbaye de Westminster et d'autres endroits que le pape devait visiter vendredi. Les arrestations ont toutefois eu lieu dans un dépôt responsable du nettoyage d'une autre partie de la ville.

Un balayeur de rues rencontré au dépôt a affirmé, sous le couvert de l'anonymat, qu'au moins un des suspects est d'origine algérienne. Selon lui, les cinq balayeurs arrêtés sont tous originaires d'Afrique du Nord.

Il n'y a eu aucun complot contre le pape Benoît XVI depuis son accession à la papauté, il y a cinq ans. Son prédécesseur, Jean Paul II, a été grièvement blessé lors d'une tentative d'assassinat survenue en 1981.

 

 

David Stringer, Victor L. Simpson Associated Press Londres

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE