23/09/2010 19:54:13
Abba Aboubakar traine le président Paul Biya devant la Cour
L'opposant camerounais Abba Aboubakar a assigné le président Paul Biya devant la Cour africaine pour les droits de l'homme et des peuples afin d'exiger la tenue d'élections législatives partielles après le décès de plusieurs élus.
Reuters
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

«Depuis 2007, nous avons perdu sept députés dans cinq circonscriptions. Cela signifie que les circonscriptions concernées, en particulier celles qui n'ont qu'un député, ne sont plus représentées à l'Assemblée nationale», a déclaré le président de la Révolution camerounaise du peuple uni, lors d'une conférence de presse à Yaoundé.

Ces vacances privent en outre les circonscriptions de fonds publics pour les projets de développement, a-t-il dit, précisant que la Cour suprême avait refusé de traiter sa plainte.

Le Cameroun est considéré comme l'un des pays les plus stables d'Afrique, mais certains observateurs craignent des troubles à l'approche de l'élection présidentielle de 2011.

Paul Biya, au pouvoir depuis 1982, devrait briguer un nouveau mandat.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE