04/10/2010 13:32:44
Brésil : Rousseff contrainte un 2e tour
Dilma Rousseff, dauphine du président sortant Lula, arrive en tête de l'élection présidentielle qui se tenait dimanche au Brésil. Mais les résultats obtenus ne lui permettent pas d'accéder au pouvoir dès le premier tour. Elle devra attendre le 31 octobre pour réaliser son rêve : être la première femme à présider le pays.
Radio-Canada
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dilma Rousseff, candidate du Parti des travailleurs, a voté dans la ville de Porto Alegre.

Dilma Roussef a obtenu 46,5 % des suffrages exprimés et son principal opposant José Serra 32,7 %.

La candidate écologiste Marina Silva a créé la surprise en recueillant 19,5 % des voix, soit près de six points de pourcentage de plus que ce que les sondages prédisaient.

Grande favorite dans les sondages effectués avant le scrutin, Dilma Rousseff avait besoin de 50 % plus une voix pour être élue dès le premier tour.

Le second tour aura lieu le 31 octobre.

En tout, près de 136 millions d'électeurs se sont rendus aux urnes. Le vote au pays est obligatoire au Brésil pour les 18 à 70 ans.

Des Brésiliens font la queue devant un bureau de vote de la favela Rocinha, à Rio de Janeiro.La campagne électorale pour les présidentielles au Brésil n'a pas déclenché les passions, même si un scandale de trafic d'influence a éclaboussé le gouvernement. Dans le dernier débat télévisé entre les candidats, qualifié de « terne » jeudi, la dauphine de Lula paraissait assurée de l'emporter.Campagne terne

« Je suis préparée pour être la première présidente du Brésil (...), mon but est de faire du Brésil un pays développé », a affirmé Dilma Rousseff.

Âgée de 62 ans, cette ex-guérillera a vécu la torture et la prison pendant presque trois ans sous la dictature qui a mené le pays de 1964 à 1985.

L'économiste, qui bénéficie de la popularité du président sortant, a su démontrer qu'elle pouvait piloter des dossiers très complexes en menant plusieurs réformes dans le dernier gouvernement Lula. Si elle l'emporte, elle deviendra la première femme à présider le pays.

Les autorités ont mis en place une sécurité accrue pour cette journée de scrutin. On a mobilisé près de 27 000 policiers seulement à Rio, une des villes les plus violentes du pays.

Les observateurs s'entendent sur le fait qu'aucun candidat n'a la forte personnalité de Lula. Ceux qui briguent la présidence ont d'ailleurs tous axé leur campagne sur la poursuite des initiatives qui ont permis au Brésil de renouer avec la prospérité.

La classe moyenne s'est ainsi enrichie de 29 millions de citoyens sortis de la misère. Des problèmes demeurent cependant : violence généralisée, infrastructures vétustes ou saturées, corruption. Le ou la future présidente devra aussi s'atteler à l'éducation, la santé, les réformes agraires, politiques et fiscales.

Les électeurs votaient aussi pour choisir les gouverneurs et députés des 27 États fédérés, renouveler l'Assemblée nationale et les deux tiers du Sénat.

Le Brésil marqué par Lula

Après deux mandats en tant que président et 20 ans de présence dans la sphère politique, Lula atteint une cote de popularité record de 80 % dans la population. Bien que l'arrivée au pouvoir d'un socialiste ait d'abord effrayé les riches, le Brésil a connu sous Lula une croissance sans précédent.

Si cette lancée se poursuit, les analystes prévoient que le Brésil deviendra l'une des cinq premières économies mondiales en 2016, année où il sera l'hôte des Jeux olympiques. Ce sera la première fois que l'Amérique du Sud recevra les JO.

Lula a la réputation de ne pas s'en laisser imposer et de ne pas mâcher ses mots sur la scène internationale. Il a toujours rappelé aux anciennes puissances coloniales leurs responsabilités vis-à-vis de leurs anciens territoires et se portait toujours à la défense des pays en voie de développement.

Lorsqu'il a pris ses fonctions de président du Brésil, le 1er janvier 2003, Lula était si ému qu'il pleurait. « Je ne suis pas le résultat d'une élection, est-il parvenu à articuler. Je suis le résultat d'une histoire. Je réalise les rêves de générations et de générations qui, avant moi, ont essayé mais ont échoué. »

 

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE