08/10/2010 13:20:29
OMD: Le Cameroun la traine
Le Cameroun ne figure pas sur la liste des pays qui ont atteint les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et encore moins sur celle des pays en voie de les atteindre. C’est le constat saisissant fait par la vice-présidente du groupe de la Banque mondiale, Obiageli Ezekwesili.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le Ghana, l'Ouganda, le Kenya, le Sénégal et le Rwanda font partie des pays ayant atteint les OMD. Les îles Seychelles et la Sierra Léone sont en voie de les atteindre.

C'est l'un des sujets qui seront abordés aujourd'hui à Washington DC aux Etats-Unis, dans le cadre des assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

L'entretien avec la presse s'est déroulé au siège de la BM à Yaoundé par vidéo conférence, en présence de l'économiste en chef de cette organisation mondiale. Dans son intervention, Shantayanan a évoqué la croissance en Afrique en indiquant qu'elle se situe à 4,9 du fait de la crise économique qui a eu un impact sur le taux de change.

« Il faut que les pays africains innovent dans leur façon de faire les affaires », a-t-il déclaré. L'emploi, le climat des affaires, le développement et bien d'autres secteurs encore ont été explorés durant l'entretien. « 80 à 90 % du secteur informel en Afrique est constitué de jeunes.
Si on renforçait leurs capacités, ils seraient très compétitifs sur le marché international. Et si l'Afrique pouvait développer le climat des affaires, ce continent serait bien parti »
, a ajouté l'économiste.

Lundi dernier, le président du groupe de la Banque mondiale, Robert B. Zoellick a énuméré les thèmes qui seront abordés durant les assemblées annuelles. « Lorsque nous allons réunir vendredi prochain avec les 187 pays membres de notre institution, nous allons évaluer la crise deux ans après, voir ce qui a été fait à notre niveau et ce que nous pouvons encore faire pour les pays développés et aussi ceux inscrits à l'Association international de développement (IDA) », a-t-il déclaré.

L'IDA est la partie de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres du monde en accordant des crédits sans intérêts et des subventions. Les perspectives de l'économie mondiale, l'évolution des marchés financiers et d'autres questions urgentes relevant de la compétence du FMI seront traitées.

Les questions cruciales de développement et sur les ressources financières nécessaires pour promouvoir l'essor économique et la réduction de la pauvreté dans les pays en développement aussi. Hier, le directeur général du FMI, Dominique Strauss- Kahn a donné une réunion de presse au siège de l'institution.

Entre juin 2009 et juillet 2010, la Banque mondiale a engagé quelque 11,5 millards de dollars, soit environ 5400 milliards de F en nouveaux financements destinés à des projets de développement sur le continent.

Au 30 septembre 2010, son portefeuille pour le Cameroun s'élève à 794,3 millions de dollars, soit plus de 370 milliards de F destinés au financement de 15 projets nationaux et régionaux.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE