17/10/2010 20:45:04
Paul Kagamé n'est pas intéressé par un 3e mandat
A peine réélu, le président Rwandais a affirmé qu'il n'était "pas intéressé" par un troisième mandat. En 2017, à l'issue de son second septennat, il entend bien quitter le pouvoir.
Jeune AfriqueetAFP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

Le président rwandais Paul Kagamé, réélu en août pour un deuxième septennat, a assuré samedi 16 octobre ses concitoyens qu'il ne serait pas tenté, comme d'autres chefs d'Etat africains, de faire modifier la Constitution pour briguer un troisième mandat à la tête de son pays.

"Je n'ai pas besoin d'un autre mandat. Ce dont j'ai besoin et dont vous avez besoin, c'est la continuité dans le développement", a dit le président rwandais qui s'adressait à un parterre de hautes personnalités du pays, dans un allocution dont l'AFP a obtenu l'enregistrement dimanche.

"Celui qui cherche un troisième mandat cherche également un quatrième et un cinquième", a poursuivi le président Kagamé qui s'adressait au cercle Unity Club regroupant des membres et anciens membres du gouvernement ainsi que leurs conjoints.

"Remarquable contribution à l'unité des Rwandais"

Il a indiqué que ses deux mandats seraient un échec s'il n'y avait, à la fin, personne pour le remplacer. "Ce serait mon échec autant que le vôtre. Et cela ne serait pas une raison pour moi de briguer un troisième mandat", a dit le chef de l'Etat rwandais qui s'exprimait en langue rwandaise.

Lors de ce dîner, les membres de Unity Club ont remis à Kagamé un prix dénommé Unity Award pour sa "remarquable contribution à l'unité des Rwandais", a rapporté Radio Rwanda. Selon la radio, le président rwandais est le premier récipiendaire de ce prix qui sera désormais décerné chaque année.

Le Rwanda s'efforce de ressouder son tissu social après le génocide de 1994 perpétré contre la minorité tutsi par des extrémistes hutu.

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE