26/10/2010 18:53:54
Ballon d'or: Le défaut d'Eto'o? Ętre Camerounais
...Alors, si Eto'o n'avait pas été camerounais, et donc moins en réussite sur la scène internationale avec ses Lions Indomptables, le trophée 2010 du Ballon d'Or lui aurait sans doute tendu les bras. Nous osons espérer que l'histoire ne se répètera pas cette fois ci.
Football
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le roi est mort, vive le roi! Le 10 janvier prochain, le nom du Ballon d'Or 2010 sera dévoilé et tout le monde attend désormais le nom du successeur de Lionel Messi, sacré en 2009. Ce mardi, la Fifa a dévoilé la liste des 23 candidats à la succession de l'international argentin du FC Barcelone, lui-même retenu dans ce groupe d'élite, au côté notamment de sept Espagnols. Pas de cocorico en revanche puisqu'aucun joueur français n'a réussi à se démarquer suffisamment pour apparaître en compagnie des meilleurs joueurs de la planète.

La course est lancée. Ce mardi, la Fifa a dévoilé la liste des joueurs retenus pour l'attribution du Ballon d'Or 2010, premier du nom depuis la signature du partenariat entre l'instance dirigeante du football mondial et le magazine France Football en juillet dernier. Désormais, il n'y aura plus la double récompense, le Ballon d'Or d'un côté et le Joueur Fifa de l'année de l'autre, qui récompensaient le plus souvent le même joueur, mais un seul et même trophée.

La colonie espagnole en nombre

Et le 10 janvier prochain, après le vote des capitaines et sélectionneurs des équipes nationales masculines et féminines et celui des journalistes de médias du monde entier sélectionnés par France Football, le palmarès 2010 d'une année riche d'une Coupe du monde sera rendu public. Parmi les 23 joueurs retenus pour se soumettre aux votes, des stars qui ont toutes au moins remporté un trophée majeur cette saison.

Inévitablement, la colonie espagnole, forte du titre mondial obtenu en juillet dernier, débarque en force et place pas moins de sept de ses représentants, dont un seul n'évolue pas au FC Barcelone ou au Real Madrid, Francesc Fabregas, lié contractuellement aux Gunners d'Arsenal. Pour le reste, les Carles Puyol, David Villa, Andrés Iniesta, Xabi Alonso, Xavi Hernandez et Iker Casillas auront leur chance, avec un net avantage toutefois pour les deux milieux de terrain catalans, qui seront à coup sur dans le quintet de tête à l'issue des votes.

Les grandes stars, comme Cristiano Ronaldo ou Samuel Eto'o, pourraient bien sûr menacer le tenant du titre, Lionel Messi, sacré logiquement en 2009. Mais, si l'international portugais effectue un début de saison tonitruant avec le Real Madrid, cela ne devrait pas suffire pour inquiéter les champions du monde espagnols ou les Intéristes de Milan, auteurs d'un magnifique quintuplé (Supercoupe d'Italie, Supercoupe de l'UEFA, Coupe d'Italie, Serie A et Ligue des champions).

Le défaut d'Eto'o? Être Camerounais...

Alors, si Eto'o n'avait pas été camerounais, et donc moins en réussite sur la scène internationale avec ses Lions Indomptables, le trophée 2010 du Ballon d'Or lui aurait sans doute tendu les bras mais on ne sait que trop que, lors d'une année de Coupe du monde, il faut avoir brillé au cours de cette compétition pour espérer être récompensé. De fait, les autres Nerazzurri retenus dans la liste initiale, à savoir Douglas Maicon et Julio Cesar, tous deux Brésiliens et donc "seulement" quarts de finaliste du tournoi sud-africain, devront patienter pour réellement postuler.

Ce qui n'est pas le cas de Wesley Sneijder, finaliste de la dernière Coupe du monde avec les Pays-Bas et élément prépondérant de tous les succès de l'Inter en 2010. L'ancien Merengue figure parmi les favoris dans la course à la succession de "Leo", au contraire des footballeurs français. En effet, parmi les 23 noms dévoilés par la Fifa et sélectionnés "par des experts de la Commission Technique et de Développement, de la Commission du Football, de la Commission de Football Féminin et de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA ainsi que par des experts de France Football", aucun joueur tricolore n'est pas parvenu à s'attirer les faveurs du jury.

Aucun joueur français

Florent Malouda notamment, pilier du Chelsea vainqueur de la Premier League et de la FA Cup, aurait pu légitimement espérer faire partie du lot mais paye sans doute le triste Mondial de l'équipe de France. Mais, heureusement pour le football français, la gent féminine représentera la discipline nationale puisque Camille Abily figure parmi les joueuses susceptibles de récolter le trophée de Joueuse Mondiale de la Fifa 2010, en concurrence avec neuf autres candidates.

Arsène Wenger sera lui la vitrine des techniciens français puisqu'il postulera de son côté pour le titre prestigieux d'Entraîneur de l'Année Fifa pour le football masculin. Le coach d'Arsenal devra toutefois faire face à la réussite de José Mourinho avec l'Inter Milan, de Louis van Gaal avec le Bayern Munich, de Vicente del Bosque avec la Furia Roja ou de Bert van Marwijk avec les Pays-Bas

Le dernier rush avant le verdict est donc lancé pour des premiers éléments de réponse qui tomberont le 6 décembre prochain. A cette date, les noms des trois joueurs et joueuses ainsi que des trois entraîneurs pour le football masculin et trois entraîneurs pour le football féminin à avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages seront dévoilés dans la désordre. Une façon comme une autre de faire monter la pression avant le 10 janvier, date de la remise officielle des différentes distinctions lors du Gala Fifa programmé au Palais de Congrès de Zürich. Il sera alors tant pour les lauréats de savourer et de prendre la pose...

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE