27/10/2010 04:41:55
Expulsion: 45 camerounais abandonnés sans assistance Kyé-ossi.
Les autorités équato-guinéennes ont encore procédé, vendredi passé  à de nouvelles vagues de refoulement des étrangers. Au total, 97 étrangers expulsés de ce pays, dont des Africains pour la plupart, et deux chinois.
Africa Info
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L'on dénombre en effet, 45 camerounais et d'autres ressortissants de l'Afrique de l'ouest. Mali, Niger, Burkina-Faso et Guinée-Conakry. Les victimes disent avoir été expulsés de la Guinée-Equatoriale dans des conditions inhumaines.

Certains affirment être en règles avec les services de l'immigration, et que leurs documents ont été déchirés par les forces de l'ordre de ce pays.

Les expulsés accusent également les autorités de la Guinée-Equatoriale de mener des opérations de refoulement toujours à la veille des de la paie des salaires, afin d'empêcher aux étrangers, ouvriers pour la plupart dans les chantiers de ce pays de ne pas percevoir leur rémunération.

D'autres victimes se plaignent en outre, des traitements et détention inhumains dont ils ont été l'objet. Abandonnés à Kyé-ossi, ville frontalière avec le Cameroun, les victimes sont sans assistance véritable.

Le week-end dernier, François Franklin Etapa, préfet du département de la vallée du Ntem au Cameroun, est descendu sur les lieux pour s'enquérir de la situation. A l'occasion, il a remis un sac de pain et une palette d'eau aux sinistrés.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE