03/11/2010 03:59:47
Les républicains s'emparent de la majorité la Chambre
L’administration Obama vient de subir un important échec aux élections de mi-mandat, alors que le scénario évoqué par plusieurs analystes de la politique américaine s’est confirmé, mardi soir.
AFP
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

À 21h15, CNN et MSNBC rapportaient que le Parti républicain s’était emparé de la majorité à la Chambre des représentants, jetant un sérieux doute sur la capacité qu’aura le président Obama à mettre en branle d’importantes réformes, notamment en matière d’immigration.

Vers 21h50, les républicains avaient réussi à ravir au moins 11 sièges aux démocrates à la Chambre.

Mais les chances de voir le Parti républicain assurer son hégémonie sur le Congrès s’amenuisent à mesure que les résultats des élections au Sénat étaient rendus publics. Avec le maintien du sénateur démocrate Joe Manchin en Virginie-Occidentale, le parti de Barack Obama peut espérer conserver sa majorité à la Chambre haute.

Vers 22h, les démocrates y avaient fait élire 47 de ses candidats, le seuil pour la majorité étant fixé à 50. Les républicains avaient réussi à ravir seulement trois sièges à leurs rivaux, à 39.

Pour espérer prendre la majorité aux Congrès, les républicains doivent mettre la main sur au moins 39 sièges en Chambre et 10 au Sénat.

Si les projections des grands réseaux américains se confirment – CNN donne notamment un minimum de 50 sièges aux républicains – la présidence de la Chambre passera de Nancy Pelosi, première femme a occupé cette fonction, à John Boehner, actuel chef de la minorité.

Gains des républicains et du Tea Party
Dans l’Indiana, où les bureaux de vote ont fermé à 18h, le candidat républicain Dan Coats a battu son adversaire Brad Ellworth avec plus de 15 points d’avance, selon les projections des chaînes de télévision. Il arrache ainsi aux démocrates un premier siège au Sénat.

Toujours dans cet État, dans la 9e circonscription, c’est le républicain Todd Young qui l'emporte sur son adversaire démocrate Baron Hill, alors que dans la 2e circonscription, un autre siège démocrate est passé aux républicains. C'est la républicaine Jackie Walorski qui l'emporte sur le sortant Joe Donnelly.

Consolation pour les démocrates, Ben Chandler a battu le républicain Andy Barr dans la 6e circonscription au Kentucky.

Dans le Kentucky, c’est le républicain Rand Paul, premier élu issu du mouvement ultraconservateur du «Tea Party» qui a remporté le siège de sénateur. Dans le Delaware, la candidate controversée Christine O'Donnell, issue de cette même mouvance, a mordu la poussière face au démocrate Chris Coons. Mme O’Donnell avait dû se défendre tout au long de la campagne au sujet de déclarations inusitées faites à la télévision il y a plusieurs années où elle discutait entre autres de sorcellerie et de théorie de l’évolution, qu’elle disait être un leurre.

En Floride, le républicain Marco Rubio, hispanique et autre étoile montante du Tea Party, a devancé son adversaire indépendant Charlie Crist et le démocrate Kendrick Meek, selon les médias.

Au total, les Américains doivent renouveler les 435 sièges de la Chambre, ainsi que 37 postes de sénateurs sur 100 et 37 sièges de gouverneurs sur 50.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE