04/11/2010 14:44:16
Présidentielle 2011 : Et de trois pour l'Appel du peuple
Le volume 3 de la compilation de motions de soutien au président de la République a été lancé hier à Yaoundé. Une fois de plus en l’absence du principal concerné.
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

«Jamais deux sans trois», souligne un aphorisme bien connu. Il s’appliquait bien à la cérémonie d’hier dans les salons de l’Hôtel Hilton de Yaoundé, une cérémonie qui consacrait le lancement du volume 3 de «Paul Biya. L’appel du peuple. The people’s call». Il s’appliquait aussi bien au contexte du lancement de cet ouvrage, compilation d’un ensemble de motions de soutien au chef de l’Etat : sous la présidence du Premier ministre chef du Gouvernement Philémon Yang, mais surtout en l’absence du territoire camerounais du principal concerné.
Comme lors des deux précédentes cérémonies qui ont respectivement eu lieu en novembre 2009 et mars 2010, celle d’hier se tenait alors que Paul Biya se trouve une fois de plus en déplacement hors du Cameroun, depuis son départ le 21 octobre dernier pour prendre part au 13ème sommet de la Francophonie à Montreux en Suisse.

Une absence qui n’a pourtant pas empêché de nombreux cadres du Rdpc de faire le déplacement d’hier. Certains à l’instar de Françoise Foning et de bien d’autres étant partis de la lointaine capitale économique, «bravant la route» comme n’a d’ailleurs pas manqué de le souligner Marie Claire Nnana, directeur général de la Société de presse et d’éditions du Cameroun (Sopécam), éditrice de l’ouvrage.
S’il s’agit d’une compilation de 105 motions de soutien dans les cinq sections qui constituent l’ouvrage, «Paul Biya. L’appel du peuple. The people’s call», cette troisième édition est caractérisée par une sorte de prise de position éditoriale de l’éditeur, là les deux précédentes éditions se voulaient des présentations froides des motions de soutien qui parvenaient à l’époque à la rédaction du quotidien gouvernemental Cameroon Tribune.

«Nous avons pris la liberté de l’analyser comme un sujet éditorial, mais aussi comme un fait politique digne d’intérêt», a tenu à rappeler Mme Nnana, lors de son adresse aux invités. Elle qui dans la postface intitulé «voix du peuple, espoirs d’en bas» reconnaît que «moins comme une vague qui déferle que comme une lame de fond puissante, le phénomène des motions de soutien à Paul Biya ne faiblit pas. Au contraire...». Un phénomène qui va sans doute continuer encore et qui va certainement trouver un terrain fertile avec la célébration dans les prochains jours du 28ème anniversaire de l’accession à la magistrature suprême, et à la faveur des nombreuses missions du parti au pouvoir qui se trouve sur le terrain dans le cadre de la campagne d’intensification des inscriptions sur les listes électorales.

Un phénomène qui va sans doute continuer jusqu’à ce que le principal intéressé finisse par se prononcer sur ces appels contenus dans «un ouvrage qu’il n’a guère commandité» comme a tenu à préciser Jacques Fame Ndongo, l’un des deux rédacteurs de l’introduction générale de l’ouvrage, lui qui semble même déjà avoir la réponse de Paul Biya face à ce phénomène «qui ne dit mot consent» a-t-il lâché au milieu d’une assistance qui a pourtant écouté le Premier ministre Philémon Yang émettre un vœu : que Paul Biya dise trois fois oui à ces appels.
Même s’il apparaît un peu plus riche en illustrations, le volume 3 de l’ouvrage lancé comporte à peu près les mêmes segments que les deux premières éditions «Adhésion et soutien sans faille», «Appel insistant à une nouvelle candidature», «Longue vie», élévation contre les campagnes de dénigrement, notamment à la suite de la plainte déposée contre le chef de l’Etat par le Conseil des Camerounais de la diaspora...
Les rédacteurs, comme dans les autres éditions, se recrutent également dans les diverses couches de la société. Des étudiants des universités d’Etat aux chefs traditionnels, en passant par certains chefs de missions diplomatiques, les responsables politiques, les élites...

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE