04/11/2010 18:18:37
Qui peut sauver le Cameroun?
« C'est une sorte de démocratie participative chère à Ségolène Royal que je veux instaurer au Cameroun. Nous avons les potentialités mais nous sommes larvés par la corruption et l'usure du système. ». En effet le président Paul Biya est élu depuis 1982 et règne sur le pays sans partage...
JDM
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Ne lui dites pas qu'il sera le énième candidat aux élections présidentielles qui auront lieu au Cameroun en octobre dernier.
Ce n'est pas son objectif. Du moins pas tout de suite. Le Docteur Pierre-Marie Metangmo veut d'abord imposer des idées avant de se préoccuper de qui défendra ses idées au plus haut niveau. Il était de passage à Berck la semaine dernière et c'est d'ici que l'on va suivre sa démarche au coeur de l'Afrique équatoriale au pays de Yannick Noah. Il vient de publier un livre qui risque de faire du bruit et qui s'intitule : « Peut-on sauver le Cameroun ? ». Un titre choc pour une ambition titanesque : donner à l'Afrique la dimension politique qu'elle mérite, pour son peuple et pour son rayonnement dans le monde.

Attaches à Berck
Le Docteur Pierre-Marie Metangmo a de sérieuses raisons d'avoir un attachement particulier à Berck et à la région Nord-Pas-de-Calais. C'est en effet à Lille qu'il a effectué ses études. C'est aussi dans notre région qu'il a rencontré Annick avec laquelle il a trois enfants. Des enfants qui ont tous étudié à Berck. L'aînée poursuit des études aux USA, le cadet préparent des concours aux grandes écoles, quant à la dernière, elle suit tout simplement ses études en seconde au lycée de Berck.
Ce père de famille aimant et attentionné a pourtant un parcours complètement atypique. Il commence d'abord par étudier pour décrocher ses diplômes en France puis il part aux USA « pour comprendre le monde sous un angle différent » explique-t-il, « il est important de comprendre pour agir ». C'était d'ailleurs la base de son premier ouvrage "Développer pour libérer" dont les principes ont été repris par le prix Nobel d'économie Amartya Sen.
Le Docteur Metangmo, exerce au pays de l'Oncle Sam, il devient même doyen d'une faculté. Mais il garde l'Afrique dans son coeur et il est aussi le chef de son village Ntsingbeu. Évoluant entre tradition et modernité, Le docteur Metangmo a depuis toutes ces années tissé des réseaux tant en Europe d'en Amérique du Nord et même en Afrique pour développer ses idées. « Je suis revenu travailler an Afrique avec une mission de santé publique sur toute l'Afrique de l'ouest. Je connais donc bien toutes les problématiques de ce continent et en particulier de mon pays le Cameroun. » Avec son livre "Peut-on sauver le Cameroun, le Docteur Metangmo jette les bases d'un programme politique où la base, les populations ne sont plus là pour subir un système mais au contraire pour créer et pour faire remonter les informations. Eux seuls connaissent leurs besoins réels, leurs attentes, leurs souhaits. « C'est une sorte de démocratie participative chère à Ségolène Royal que je veux instaurer au Cameroun. Nous avons les potentialités mais nous sommes larvés par la corruption et l'usure du système. ». En effet le président Paul Biya est élu depuis 1982 et règne sur le pays sans partage.
« Je vous l'affirme, je ne suis pas candidat, je veux éveiller les consciences politiques. » provoque Pierre-Marie Metangmo, « j'ai réussi à sortir le livre au Cameroun. Je vais faire la promotion, je vais m'investir pour mettre en application mes principes. Et quelqu'un portera ces idées à la présidentielle. Mais il est un peu tôt. Il faut que cela germe ».
Dans son esprit, Pierre-Marie Metangmo s'est déjà projeté dans la peau du candidat et il sait qu'il aura d'ores et déjà du soutien... du côté de Berck.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE