11/11/2010 05:19:07
Ottawa double les sommes exigées des nouveaux candidats
En vertu des nouvelles exigences, les investisseurs qui présenteront une demande devront faire un investissement de 800 000 $ dans l'économie canadienne, alors que l'ancien investissement minimal se chiffrait à 400 000 $.
Radio-Canada
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le ministère de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme du Canada recommencera le 1er décembre 2010 à accepter les demandes présentées dans le cadre du programme d'immigrants investisseurs(*), selon de nouveaux critères.

Le gouvernement avait arrêté d'accepter les candidatures entre le 26 juin et le 1er décembre, en raison d'un trop grand volume de demandes, qui avaient crû de façon exponentielle ces dernières années.

En vertu des nouvelles exigences, les investisseurs qui présenteront une demande devront faire un investissement de 800 000 $ dans l'économie canadienne, alors que l'ancien investissement minimal se chiffrait à 400 000 $.

Les candidats devront aussi posséder un avoir personnel de 1,6 million de dollars, ce qui représente une hausse par rapport à l'avoir minimal de 800 000 $ prévu par les anciens critères.

« Ces changements étaient nécessaires », a déclaré le ministre de l'Immigration Jason Kenney dans un communiqué. Celui-ci précise que les exigences n'avaient pas été modifiées depuis plus d'une décennie.

Le ministre affirme aussi que les anciens critères étaient les moins stricts parmi les pays qui disposent de programmes semblables.

Une grande proportion des candidats à ce programme au Canada et au Québec proviennent de Chine.

L'interruption du programme fédéral avait provoqué une hausse des demandes au Québec, la province possédant son propre programme destiné aux immigrants investisseurs.

En conséquence, Québec avait aussi annoncé un moratoire sur les demandes d'immigrants investisseurs entre la mi-octobre et le 1er décembre.

Les sommes minimales exigées au Québec seront harmonisées avec celles du gouvernement fédéral.


(*)Le programme d'immigrants investisseurs permet aux gens d'affaires d'immigrer au Canada en injectant un montant dans l'économie pendant cinq ans. La somme est placée par le gouvernement, qui gère l'argent, conserve les intérêts et les distribue sous forme de subventions aux entreprises. La somme investie au départ est remise à la personne, passé une certaine période après son arrivée au pays.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE