18/11/2010 13:43:50
Budget de l'état: Emprunt obligatoire de 150 Milliards
Annonce faite lundi dernier par Essimi Menyé, le ministre des Finances, devant la Commission des finances de l’Assemblée nationale.
Le jour
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de règlement  2011, Essimi Menyé, le ministre des Finances, était lundi dernier devant les membres de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale.

La séance s’est tenue à huis clos, mais quelques informations filtrent sur l’entretien entre le Minfi et les députés. Le Jour a par exemple appris que l’emprunt obligataire a été évoqué. Le projet de loi des finances 2011 déposé par le gouvernement prévoit l’émission des « bons du Trésor supérieurs à deux ans », pour un montant de 150 milliards.

Le budget 2010 prévoyait déjà la même opération, appelée emprunt obligataire, pour un montant de 200 milliards. Le 19 janvier 2010, à l’ouverture de la réunion annuelle des responsables des services centraux, déconcentrés et extérieurs du ministère des Finances à Yaoundé, Essimi Menyé a annoncé l’imminence de cet emprunt. Cet argent a-t-il expliqué servirait à financer les projets structurants tels que la construction du port en eau profonde de Kribi ou le barrage de Memvele. C’est finalement le 15 octobre 2010 qu’une convention a été signée avec  les responsables de la Société générale, d’Afriland First Bank et de City Bank pour mobiliser l’épargne des Camerounais. 

Dans une interview accordée le 16 novembre dernier aux confrères du Poste national de la Crtv-radio, Essimi Menyé a expliqué que cette fois, «l’emprunt obligataire sera lancé à temps. En 2010, c’était la première fois que nous procédions à cet exercice. Pour 2011, ce sera principalement un rodage des procédures».

Le projet de loi des finances 2011 prévoit également un élargissement de l’assiette fiscale, en direction, principalement, du secteur informel. Les petits entrepreneurs seront également sollicités, l’objectif étant d’accroître au maximum les revenus de l’Etat. 

Le Minfi a aussi déposé à l’Assemblée nationale, un projet de loi portant organisation du crédit-bail au Cameroun, afin d’impulser la production. Le gouvernement veut faciliter l’accès au financement pour les petites et moyennes entreprises camerounaises dépourvues de toutes garanties et ne disposant pas de fonds propres suffisants.

Le projet de budget pour l’année 2011 s’élève à 2.571 milliards. Une augmentation d’un milliard par rapport à ce qui était prévu en 2010. L’enveloppe budgétaire a été revue à la baisse à mi-parcours par une ordonnance du chef de l’Etat qui a réduit le montant de 2.570 milliards à 2.520 milliards.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE