19/11/2010 19:31:52
Attaque: Les assaillants repoussés hors du Cameroun
Yaounde - Le gouvernement camerounais a confirmé jeudi soir l'attaque meurtrière survenue deux jours plus tôt au large de Bakassi (sud-ouest), dans une zone d'exploitation pétrolière, en indiquant que les assaillants, des "pirates", avaient été repoussés hors des eaux camerounaises.
Angola Press
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le gouvernement informe l'opinion "que le mardi 16 novembre vers 22H15 (21H15 GMT), des pirates lourdement armés à bord de deux embarcations rapides ont entrepris d'attaquer au large de Bakassi le navire Tanker Moudi affecté au transport de produits pétroliers par la société Pecten-Perenco", a déclaré le ministre Issa Tchiroma Bakary, porte-parole du gouvernement, à la télévision d'Etat CRTV.


Le groupe franco-britannique Perenco est l'opérateur principal de la concession de Moudi, dans la péninsule de Bakassi (golfe de Guinée), près des frontières du Nigeria et de la Guinée équatoriale. Pecten est une filiale locale de l'anglo-néerlandais Shell.


"Trois éléments" du Bataillon d'intervention rapide (BIR)-Delta, unité de l'armée dédiée à la sécurisation de Bakassi, qui étaient alors "en patrouille de sécurisation dans le secteur (...) à bord d'une embarcation affrétée par Pecten-Perenco" ont tenté d'intercepter les embarcations des pirates, a affirmé M. Tchiroma.


"Ils s'en est suivi un échange nourri de coups de feu au terme desquels les trois soldats ont trouvé la mort, ainsi que le pilote et le mécanicien civil de l'embarcation", a-t-il ajouté, poursuivant: "Au demeurant, les renforts de la base arrière ont finalement permis de repousser les assaillants au-delà de nos eaux territoriales". Leur destination n'a pas été indiquée. Selon le ministre, il s'agissait d'une "tentative de prise d'otages sur le Tanker Moudi".

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE