14/12/2010 15:54:03
50naire : ChristianTumi distingu? ? personnalit? africaine ?
Dans le cadre des célébrations  du cinquantième anniversaire des indépendances de 14 pays africains, quatorze personnalités dont l’archevêque émérite de Douala ont été distinguées le 27 novembre dernier à Paris pour leur engagement en faveur des droits de l’homme et des libertés.
Nouvelle Expression
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le samedi 27 novembre 2010, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, à Paris, des personnalités issues de 14 pays qui ont célébré leur cinquantenaire, se sont vues  décerner des Prix exceptionnels par l’Académie des Sciences d’Outre-mer. Lors d’une cérémonie présidée par Jacques Toubon, ancien ministre français et secrétaire général de la Mission du Cinquantenaire des indépendances africaines en France. Ces personnalités distinguées étaient originaires du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la République Centrafricaine, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de Madagascar, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Congo.
 
Cet événement qui a permis de distinguer 14 personnalités africaines était bâti sur l’idée de modèles à encourager dans les pays concernés. Il s’est agi principalement de distinguer des hommes et femmes du continent  africain qui se sont positivement démarqués dans leurs domaines respectifs, mais aussi et surtout dans la défense et la promotion  des libertés et  des droits de l’homme. Le jury a mis l’accent sur l’idée « d’honorer leur engagement et de soutenir leur action en faveur des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ».
 
Distinctions honorifiques

C’est dans ce cadre que Christian Cardinal Tumi, l’archevêque  émérite de Douala  qu’on ne présente plus a été plébiscité pour le Cameroun : «  C’est une distinction honorifique », nous a précisé Christian cardinal Tumi qui totalise de nombreux prix offerts dans plusieurs domaines par divers organismes et institutions à travers le monde.
Le  Pr. Achille Massougbodji, parasitologue, membre du Conseil d’Administration de l’Ird, a été distingué « Personnalité africaine du cinquantenaire » pour le Bénin. Lauréate du Burkina Faso, Irène Tassembédo, 54 ans, est danseuse, chorégraphe et actrice. Installée en Europe depuis le début des années 1980, elle développe un travail chorégraphique basé sur une formation très ouverte : la danse contemporaine et la danse africaine. Elle a créé en 1988 la Compagnie Ébène, avec laquelle elle a tourné dans plusieurs pays pour y représenter la danse contemporaine africaine. Elle a reçu en 2000 le  prix Sacd.
Les autres récipiendaires sont originaires de la République centrafricaine (Rca), du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de Madagascar, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo. Ils appartiennent à des domaines et  professions différentes : hommes d’Eglise, enseignants-chercheurs d’universités, consultants, musiciens, chorégraphes, danseurs, actrices, cinéastes, médecins, architectes, des écrivains,  juristes,  chefs d’entreprise et journalistes dont les actions individuelles témoignent d’un engagement personnel au service de la solidarité, de la francophonie et des valeurs humaines.
Organisée par l’Académie des Sciences d’Outre-mer, la cérémonie de remise des médailles et des diplômes s’est déroulée en présence de M. Pierre Geny, secrétaire perpétuel de l’académie, de M. Paul Blanc, Président de l’académie pour 2010-2011, de M. Jacques Toubon, de M. François Zimeray, ambassadeur chargé des droits de l’homme, de M. Hervé Bourges, Président du jury et des 14 ambassadeurs des pays représentés.
Les personnalités ont été choisies par deux jurys franco-africains, constitués à l’initiative de Jacques Toubon et de Pierre Gény, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences d’Outre-mer et présidés respectivement par M. Hervé Bourges, ancien président de France Télévision, du CSA, ancien Ambassadeur de France à l’Unesco, ainsi que par M. François Zimeray, ambassadeur des droits de l’Homme.
Outre Hervé Bourges, le jury était donc composé de M. Pierre Geny, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, M. Georges Balandier, ethnologue, sociologue, directeur d’études à l’E.H.E.S.S, M. Manu Dibango, musicien, Mme Edwige Avice, ancien ministre et ancien député, fondatrice du Club Paris Citoyen, directrice associée du Bipe, Mme Denise Epote, directrice de TV5 Monde, M. Jacques Godfrain, ancien ministre, Madame Laure Adler, journaliste et écrivain, M. Sega Doucoure, président de l’Union pour la diversité républicaine, M. Malamine Kone, MK Promotion, fondateur de la marque Airness, Prix 2007 du jeune entrepreneur le plus remarquable de la Jeune chambre internationale.   

Edmond Kamguia K

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE