15/12/2010 14:58:07
Pour exiger LE départ DE CHOI de la Côte d'Ivoire - Les artistes assiègent Sebroko
Les artistes de Côte d'Ivoire, pour qui la carrière se construit dans un environnement paisible, ont décidé de s'engager aux côtés de la République.
Abidjan.net
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

En vue de faire barrage à toute imposture et ingérence dans les affaires de leur pays, la Côte d’Ivoire. Regroupés au sein de l’Union des artistes patriotes pour la paix en Côte d’Ivoire (Unappci), le président Paul Madys et ses camarades projettent un sit-in devant le siège de l’Onuci, à l’hôtel Sebroko. « Nous organisons une marche pacifique dénommée: « l’art à la conquête de la paix », pour le jeudi 16 décembre 2010 sur l’Onuci. Nous entendons exprimer à M. Choi notre désaccord sur sa position dans cette crise postélectorale. Nous lui disons que la paix est primordiale pour notre survie. S’il est incapable de jouer son rôle, qu’il rende sa démission. Cela fera du bien à la Côte d’Ivoire, a déclaré Paul Madys. Aussi, appelle-t-il les artistes ivoiriens à un rassemblement à l’hôtel Sébroko, le jeudi matin à 6h. 

Pour sa part l’artiste «Petit Guéré», porte- parole de ladite association culpabilise carrément le Représentant spécial du Sg de l’Onu en Côte d’Ivoire. «S’ils aiment la Côte d’Ivoire, que Choi et la communauté internationale soient impartiaux. Sinon, Choi sera responsable de tout ce qui arrivera à la Côte d’Ivoire. Un tel individu est un danger pour le pays. Parce que nous ne cautionnons ni le bain de sang, ni ceux qui sont contre les Institutions de la Côte d’Ivoire». Les artistes patriotes profiteront de cette occasion pour se désolidariser de certains de leurs collègues, qui «loin de la mère patrie» lancent des guerriers. «Laissez les Ivoiriens discuter et régler leurs problèmes». Tel est enfin, la substance du message qu’ils entendent remettre à chaque représentation diplomatique accréditée en Côte d’Ivoire. En l’occurrence, les ambassades de France, Etats-Unis et bien d’autres. La seconde action après l’exigence du départ de Choi d’Abidjan, sera le concerto de la résistance. Qui rassemblera aussi bien des artistes ivoiriens que d’autres de la sous-région africaine. «Ils viendront s’exprimer. Parce que c’est un combat qui engage toute l’Afrique», a soutenu Paul Madys. 

Frimo D. K

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE