21/12/2010 04:15:42
Le Sdf accuse Pierre Kwemo de marauder dans ses rangs
L’ex-vice-président de l’Assemblée nationale et ancien cadre du Sdf est soupçonné de puiser dans les rangs de son ancien parti pour créer une formation politique, en vue de la soi-disant « recomposition de l’opposition camerounaise »...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Se disant «unique conseiller municipal Sdf de la commune de Foumbot, rapporteur de la commission des grands travaux de la dite commune, président de la circonscription électorale sdf de Foumbot », Foka Mesac vient de démissionner de son parti, dit-il, « pour avoir été victime d’une injustice », sans autres précisions.  Il en est de même de Tchouedem Jacqueline, conseillère municipale de l’arrondissement de Bafoussam 1er qui évoque des « convenances personnelles ». Quant à Tchoumta Pokam Denise, conseillère municipale à Bafoussam, elle allègue les « désordres graves et permanents dans le parti ». A cela s’ajoute la démission de Loudje Marc, président régional du Nord qui vient d’envoyer sa démission à madame le secrétaire général du Sdf à Bamenda.

Ces renonciations qui datent pour la plus part de décembre viennent s’ajouter à d’autres et se suivent à un rythme de métronome, mais ne semble pas affecter pour autant la hiérarchie du parti. Le chairman minimise ces départs assez bien curieux en période pré électorale, qui respirent l’opportunisme.  Assurément comme une belle femme, le Sdf est l’objet de toutes les convoitises, au moment ou le Rdpc entend réaliser un score à la soviétique lors de la prochaine élection, à défaut d’avoir des inscriptions massives sur les listes électorales.

A y regarder donc de plus près, tout est mis en œuvre pour déstabiliser le Sdf. De  la visite de Paul Biya venu puiser dans le vivier électoral du chairman à Bamenda en passant par les esprits revanchards de quelques mégalomanes qui cherchent à affaiblir le Sdf, histoire de le vendre à vil prix au Rdpc, quelques brebis politiques errantes sont en action. Pierre Kwemo est-il de ceux-là ? Son nom revient sur toutes les lèvres. A tort ou à raison, avance t-on,  « il croyait que c’est lui qui faisait la force du Sdf à l’ouest. Et lorsque ses ambitions démesurées ont été contrariées, l’homme a rendu son tablier », affirme un cadre du Sdf qui a requis l’anonymat.

Au moment de sa démission intervenue il ya quelques mois, même s’il  ne donne pas de détails sur son acte, M. Kwemo laissait filtrer, dans l’abondante littérature distribuée aux médias, de profondes dissensions avec le leader du parti, Ni John Fru Ndi.  Sur son avenir politique, le non moins ex-vice-président de l’Assemblée nationale laissait entendre qu’il pourrait, avec d’autres exclus du Sdf ainsi que des militants d’autres formations, se porter à la tête « d’une nouvelle recomposition de l’opposition camerounaise ».

Se présentant comme expert fiscal, ce propriétaire de casino que l’on estime milliardaire est même soupçonné « d’acheter » dit-on, les démissions des militants, pour son propre compte dans le cadre d’un parti politique qu’il entend mettre sur pied. Selon nos informations, le 02 novembre 2010, André Patrice Ipoua, militant de Campo, dans le département de l’Océan, jusque-là membre de la cellule des conseillers et membre du Comité exécutif national, adresse au président national sa lettre de démission « pour convenance personnelle ». Quelques semaines plus tard, explique le député Fopoussi, le démissionnaire revenait sur sa décision, ayant compris son erreur, alors qu’il avait déjà pris langue avec Pierre Kwemo qui, dit on, vouerait au chairman une haine viscérale, du fait que celui-ci ne l’aurait pas imposé tant dans son fief de Bafang qu’au sein du Nec.

Les recoupements effectués du côté de Pierre Kwemo n’ont pas pu prospérer car l’ex-cadre du sdf s’est mis aux abonnés absents depuis sa démission annoncée à grands renforts médiatiques. Il n’avait même pas cru bon d’honorer une conférence de presse qu’il avait lui-même organisée et malgré une demande d’interview appuyée par plusieurs coups de fil, Kwemo est resté claquemuré dans un silence embarrassé.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE