27/12/2010 01:00:34
Côte d'ivoire: des langues se délient, un ex-conseiller de Bill Clinton parle
Un ancien conseiller de Bill Clinton, dans une interview demande à la journaliste de se taire et d'arrêter de lui couper la parole lorsqu'il parle de chose sérieuse et d'une nation, et d'arrêter de se faire avocate de Ouattara, et que tous cherchent à éviter un bain de sang, et si elle ne voulait pas l'entendre ce n'est pas la peine de l'inviter sur leur plateau.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Son opinion à lui est d'inviter Dramane et le Président élu Laurent Gbagbo sur le plateau de CNN pour un face à face, et trouver une solution. Mais connaissant les fraudes et violations de droits de l'homme faites par Ouattara et ses rebelles qui nie en bloc qu'il n'était pas le père de la rébellion, ça sera difficile, mais il y tient car ayant fait recours au Président, qui lui répondu d’y réfléchir. 

Le président élu a condamné les violations des droits de l'homme, lorsqu'il en a parle avec lui. 

Il considère qu'il y a eu humiliation à l'égard du Président Laurent GBAGBO. Il demande aux USA de reconnaitre la décision du conseil constitutionnel et de la respecter. Les nations unies ont déclaré Ouattara vainqueur sans avoir lu l'article 28 de la constitution. 

Il ne comprend pas pourquoi la journaliste se fige à lui parler des histoires des nations unies, qui n'est autre qu'une institution qui doit respecter le choix du peuple.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE